Participez au Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numerique 2019
ActualitéBusinessStartup

3 startups françaises draguées par les investisseurs

Elles ont toutes les trois un point en commun, celui d’avoir été autofinancées par leurs fondateurs. Depuis, de nombreux investisseurs se sont manifestés, mais n’ont pas réussi à entrer à leur capital.

Oscaro, 400 000 pièces détachées à portée de clic

Fondée fin 1999 par Pierre Noël Luiggi, Oscaro est la première société à commercialiser en ligne des pièces détachées automobile. L’histoire veut que l’idée de créer Oscaro, soit venue suite à l’arrachage du retroviseur du Freelander du fondateur, qui à l’époque n’arriva pas à en trouver un de remplacement sur Internet. C’est avec Véronique Campbell, aujourd’hui directrice financière de la société, que Pierre Noël Luiggi fonde Oscaro avec 100 000 euros. La société aujourd’hui installée à Gennevilliers compte plus de 500 salariés et enregistrerait un chiffre d’affaire de près de 200 millions d’euros.

oscaro

Adopte un mec, 9 millions d’euros de chiffre d’affaires

C’est en 2006 lors d’un voyage à Amsterdam, en découvrant le quartier rouge que Florent Steiner et Manuel Conejo, décident de fonder Adopte un Mec, un site de rencontres, où ce sont les filles qui mènent la danse. C’est le succès que rencontre très rapidement la société, avec un chiffre d’affaires depassant les 9 millions d’euros dès 2012. Entièrement autofinancée, Adopte Un Mec s’est illustrée par une campagne publicitaire décalée et l’ouverture d’une boutique éphémère dans le centre de Paris.

My Little Paris, les bonnes adresses dans votre boite mail

mylittleparis

Fondée en 2008 par Fanny Pechiodat, qui en bonne copine partageait ses bons plans par mail, MyLittleParis a séduit depuis plus d’un million de Parisiennes, qui recoivent chaque jour une adresse à découvrir dans une newsletter illustrée par la japonais Kanako. La succès story se décline aujourd’hui en une multitude de projets et enregistre un chiffre d’affaires de près de 8 millions d’euros.

Tags
Plus d'infos

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer