ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsTourisme

Après avoir racheté HotelTonight, Airbnb investit dans les hôtels bon marché de l’Indien Oyo

Airbnb continue d’étendre son champ d’action avant d’effectuer ses premiers pas à Wall Street. Alors que l’entrée en Bourse de la plateforme américaine est attendue au plus tard en 2020, l’entreprise de Brian Chesky poursuit ses opérations visant à faire d’Airbnb l’épicentre de l’expérience du voyage combinant réservations, activités et transport.

La dernière en date a été réalisée en Asie du Sud où la firme américaine a décidé d’investir dans la start-up indienne Oyo, qui a développé un réseau d’hôtels bon marché sur le continent asiatique. Cette dernière a levé plus de 1,5 milliard de dollars auprès d’investisseurs de renom, comme SoftBank, Grab et Didi Chuxing. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé mais une source proche du dossier a indiqué à TechCrunch qu’il s’agissait d’un investissement compris entre 150 et 200 millions de dollars.

Cap sur l’Inde et l’Asie

L’intérêt de cette opération est double pour Airbnb. La collaboration entre les deux entreprises peut en effet non seulement permettre à la firme américaine d’élargir son catalogue d’annonces en proposant des propriétés d’Oyo, notamment des chambres dans des hôtels bon marché, ainsi que villas et des maisons de type Airbnb, sur sa plateforme. Mais cet investissement pourrait également ouvrir davantage les portes de l’Inde à Airbnb où la licorne californienne nourrit de fortes ambitions. «Les marchés émergents comme l’Inde et la Chine font partie des régions où Airbnb affiche sa croissance la plus forte et celle-ci est de plus en plus soutenue par le tourisme en provenance ou à destination de ces marchés», indique Greg Greeley, président de la division «Homes» du groupe américain.

Avec Oyo, Airbnb pourrait même voir au-delà de l’Inde puisque la société indienne revendique aujourd’hui près de 500 000 chambres dans 13 000 hôtels et 6 000 maisons dans huit pays : l’Inde donc, mais aussi la Chine, la Malaisie, le Népal, l’Indonésie, les Philippines, les Émirats Arabes Unis et le Royaume-Uni. Dans ce contexte, la plateforme américaine pourrait rapidement gagner du terrain en Asie. Dans le même temps, cette alliance pourrait permettre à Oyo de se déployer plus largement à l’international, notamment aux États-Unis.

Cet investissement intervient un mois après l’acquisition de la société HotelTonight, qui permet de réserver une chambre d’hôtel à la dernière minute à un prix attractif. Deux opérations qui permettent à Airbnb de diversifier son offre pour toucher une clientèle plus large, pas forcément attirée par la location de logements entre particuliers. Venant tout juste de passer le cap des 500 millions de personnes hébergées à travers le monde, la licorne américaine, qui serait valorisée au-delà des 30 milliards de dollars, se fixe pour objectif d’accueillir un milliard de voyageurs par an d’ici 2028. A ce jour, Airbnb propose 6 millions de logements dans 81 000 villes réparties dans 191 pays dans le monde.

Tags
Plus d'infos

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This