/ InsidersActualité

[CONFIDENTIEL] Facebook, Vivino, Nokia Health, Withings, Leboncoin

#Facebook: l’application Messenger Kids validée par des experts… payés par Facebook

Facebook poursuit son évangélisation auprès des plus jeunes en lançant Messenger Kids sur Android, deux mois après son lancement sur iOS. Destinée aux moins de 13 ans, cette version de l’application de messagerie de Facebook vise à permettre aux enfants de communiquer avec leurs parents, leur famille et leurs amis dans un environnement sécurisé. Sur Messenger Kids, Facebook ne collecte pas les données générées par les enfants à des fins commerciales, la publicité étant absente de l’application mobile. Cependant, en initiant les enfants à Facebook dès le plus jeune âge, la firme de Mark Zuckerberg pourrait les inciter à devenir des utilisateurs très fidèles de Facebook, ce qui assurerait au réseau social une manne conséquente pour leur adresser une avalanche de publicités ciblées.

Crédits : Facebook.

Si Facebook a lancé l’application en prônant une bienveillance à l’égard des enfants et des parents, ce n’est pas du goût de plusieurs associations de protection de l’enfance qui ont multiplié les appels à supprimer Messenger Kids. Ces dernières estiment que l’application mettent en péril le développement sain des enfants. Face à cette levée de boucliers, Facebook a affirmé avoir consulté des milliers de parents et un comité de 13 experts pour s’assurer que l’application soit développée sans perturber l’enfance des moins de 13 ans. Problème, Wired, qui a déjà bien amoché Mark Zuckerberg sur sa dernière couverture, a détecté qu’au moins 7 de ces experts avaient des liens financiers avec la firme américaine… Cocasse.

#eCommerce: Vivino lève 20 millions de dollars pour vous faire découvrir (et acheter) les meilleurs vins

En 2010, les Danois Heini Zachariassen et Theis Søndergaard ont voulu digitaliser le marché du vin en lançant une plateforme de découverte de vins avec leur start-up Vivino. Depuis, l’idée a fait du chemin, si bien que les entrepreneurs nordiques ont développé un véritable écosystème autour de leur service. En plus de son application qui permet aux utilisateurs de suivre les amateurs de bons crus qui testent différents vins, de scanner des étiquettes pour répertorier les vins ou encore de les noter et de donner leur avis après une dégustation, Vivino a lancé l’an dernier une marketpkace qui permet à ses utilisateurs d’acheter de nombreux vins. A ce jour, plus de 130 000 vins sont proposés à l’achat sur la plateforme.

Crédits : Vivino.

Le concept séduit aussi bien les consommateurs à la recherche de bons vins, avec désormais 29 millions d’utilisateurs, contre 13 millions d’utilisateurs il y a deux ans, que les investisseurs. Ainsi, la société danoise vient de boucler un tour de table de 20 millions de dollars mené par SCP Neptune International. Le fonds londonien Balderton Capital, Creandum, SEED Capital Denmark et Iconical ont également participé à l’opération. Le financement doit permettre à Vivino de poursuivre le développement de son service et de renforcer ses effectifs. La société envisage également de se lancer à Hong Kong et vise le milliard de dollars de ventes de vins à l’horizon 2020.

#Santé: Nokia songe à vendre sa division santé numérique (ex-Withings)

Nokia songerait à se séparer de sa division Digital Health, branche Nokia Technologies. C’est en tout cas ce que laisse à penser un communiqué de presse, dans lequel l’entreprise annonce avoir commencé à « examiner des options stratégiques » pour cette division. Ce pôle santé rassemble aussi bien des produits grand public qu’à destination des professionnels, comme des montres connectées ou des terminaux médicaux.

Les brevets, les partenariats en matière de marque et les filiales de licence de technologique ne sont pas concernés par la revue stratégique en cours.

Nokia Health est née de l’acquisition du français Withings en 2016, pour 170 millions d’euros. La santé connectée était alors identifiée comme un relais de croissance par le groupe finlandais.

#Pub: Leboncoin lance son offre d’extension d’audience

Le site propose à ses annonceurs de suivre une audience ultraciblée tout au long de son
parcours de navigation, sur leboncoin et ses sites partenaires, grâce à son offre d’extension d’audience.

Leboncoin propose une audience intentionniste d’achat, puissante (27,6 millions de visiteurs uniques / mois), sur un site multi-spécialiste (emploi, auto, immo, biens de conso…), et une data 100% propriétaire qui regroupe 63 millions de profils.

Plus d’un Français sur 2 se rend sur leboncoin et y revient 13,4 fois par mois en moyenne.

Cette couverture et cette récurrence de visites permettent au boncoin d’établir, à partir de données
dé-identifiées, des profils en fonction des critères de recherche, des catégories visitées parmi les
71 proposées, des informations renseignées lors d’un dépôt d’annonce etc. « Autant de clés pour identifier des moments de vie (emménagement, naissance…), des centres d’intérêts (gastronomie, décoration, sport…) et des habitudes de consommation » précise le communiqué. L’équipe de data scientists du boncoin peut ainsi établir les segments d’audience les plus pertinents au regard de la cible et des enjeux des annonceurs.

Ces 63 millions de profils sont actualisés en temps réel, dans le respect de la législation de la
protection des données personnelles, précise Leboncoin.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This