ActualitéAmérique du nordBusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTech

Cybersécurité : RiskLens lève 20 millions de dollars pour aider les entreprises à quantifier les menaces en ligne

Si l’explosion des cyberattaques à travers le monde est une très mauvaise nouvelle pour les entreprise, celles-ci constituent en revanche une manne exceptionnelle à exploiter pour l’écosystème de la cybersécurité. En effet, les levées de fonds dans le secteur se multiplient, notamment aux États-Unis. La dernière en date est à mettre au crédit de la start-up RiskLens, qui fournit aux entreprises des logiciels de gestion des cyber-risques.

La société, basée à Spokane, dans l’État de Washington, vient ainsi de boucler un tour de table de 20,55 millions de dollars en série B mené par Paladin Capital. Dell Technologies Capital, Osage Venture Partners, F-Prime Capital et MassMutual Ventures ont également participé à l’opération. Auparavant, l’entreprise avait levé 5 millions de dollars en juillet 2017.

Fondée en 2011 par Jack Jones et Steven Tabacek, RiskLens développe une suite logicielle SaaS destinée aux entreprises afin de leur permettre de quantifier et de gérer les risques d’attaques en ligne. Concrètement, la technologie de la société américaine est capable de modéliser les environnements d’entreprise, de manière à évaluer les menaces les plus dangereuses avant d’établir des scénarios de risques et d’exécuter des simulations pour identifier les domaines à améliorer et générer des rapports d’analyse des risques mettant en avant les vulnérabilités, l’exposition aux pertes dans le temps et différents indicateurs clés sur le degré de protection de l’entreprise.

13 millions de dollars, le coût moyen d’une attaque pour une entreprise

Avec ce dispositif, RiskLens offre ainsi aux dirigeants et aux équipes de cybersécurité des outils qui leur permettent de prendre des décisions essentielles pour la hiérarchisation des initiatives de sécurité et le dimensionnement des investissements nécessaires à l’application de ces dernières. Les investissements dans la cybersécurité sont d’autant plus importants que la facture est de plus en plus salée pour les entreprises victimes d’attaques informatiques. Selon une étude d’Accenture Security et du Ponemon Institute, une attaque coûte en moyenne 13 millions de dollars à une entreprise. Le coût le plus lourd à assumer revient aux entreprises américaines avec une facture moyenne de 27,4 millions de dollars, contre 9,7 millions de dollars pour les entreprises françaises.

Face aux multiplications des cyberattaques, les investissements dans le secteur sont de plus en plus lourds. Par exemple, Microsoft a annoncé il y a deux ans son intention d’investir au moins un milliard de dollars chaque année dans la recherche et le développement dans la cybersécurité. Le géant américain a également créé une filiale pour aider les entreprises à mieux identifier les menaces en ligne et ainsi améliorer leur sécurité face aux cyberattaques. La firme de Satya Nadella s’est également distinguée en juin 2017 en déboursant 100 millions de dollars pour s’offrir l’Israélien Hexadite, qui développe un technologie se connectant aux systèmes existants de cybersécurité pour analyser automatiquement les menaces en ligne via l’intelligence artificielle. De son côté, le mastodonte chinois Huawei a débloqué une enveloppe de 2 milliards de dollars sur 5 ans pour investir dans la cybersécurité.

RiskLens : les données clés

Fondateurs : Jack Jones et Steven Tabacek
Création : 2011
Siège social : Spokane (États-Unis)
Activité : cybersécurité
Financement : 20 millions de dollars en avril 2019

Tags
Plus d'infos

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This