Actualité

[e-commerce] Les news à ne pas rater : 3 questions à Neteven, la météo de l’e-commerce et les acheteurs de luxe en ligne

Entretien avec l’un des co-fondateurs de Neteven, de la pluie donc du beau temps pour l’e-commerce,  l’évolution du commerce B2B en infographie et le luxe en ligne… Zoom sur l’actualité e-commerce de la semaine.

3 questions à Greg Zemor, co-fondateur de Neteven

gregzemor

La solution de distribution sur les places de marché Neteven s’apprête à annoncer le lancement de nouvelles marketplaces dont 3 en France. Huit ans après sa création, Neteven poursuit son expansion à l’international — notamment en Amérique du nord et en Australie — et se dote de nouvelles fonctionnalités.

A cette occasion, Frenchweb a interrogé Greg Zemor, le directeur marketing et cofondateur de Neteven :

[FW] Quel est le ROI obtenu par vos clients sur la distribution e-commerce en marketplace ?

Greg Zemor : Le ROI des clients Neteven dépend de leur catégorie de produits (plus de marges en mode qu’en high tech), de la commission appliquée par la marketplace sur laquelle ils distribuent et de l’endroit où le client se positionne dans la chaine de distribution afin de bénéficier d’un coût d’achat le plus faible possible pour maximiser son ROI. En travaillant avec des marques, grossistes et grands distributeurs, Neteven se situe au début de la chaine de distribution et permet ainsi à ses clients d’optimiser leur taux de vente et ROI grâce à une politique commerciale pertinente.

[FW] Sur quels fondamentaux vous basez-vous pour réussir une externalisation à l’international ?

G. Z. : Les critères à prendre en compte dans le cadre d’un développement international sont : adéquation entre l’offre du vendeur et la demande par pays – pertinence des marketplaces choisies par rapport à la catégorie de produits de notre client – contenu produit traduit et localisé – capacité logistique dans le pays ciblé, à la fois pour l’envoi, les retours, la vitesse d’acheminement et les coûts – possibilité d’avoir un service client dans la langue. Neteven fournit le logiciel permettant d’être bien référencés sur les plus grandes marketplaces internationales mais aussi tous les services permettant à ses clients d’externaliser tout ou partie de leur développement ecommerce international

[FW] Amazon est-il aujourd’hui forcément incontournable ?

G.Z. : Amazon est incontournable dans la vente de produits culturels et produits éléctroniques. Néanmoins, des marketplaces comme Fnac, Rue du Commerce ou Cdiscount permettent de réaliser des beaux scores dans ces univers. D’autre part, même si Amazon est un canal de vente puissant dans d’autres univers tels que la mode, la maison, le sport, la puériculture, l’auto-moto… d’autres marketplaces plus spécialisées telles que La Redoute ou Zalando permettent de réaliser des chiffres d’affaires plus important sur leur marketplace. Amazon ne couvre pas 100% des achats en ligne, il est donc essentiel pour les clients Neteven de présenter leurs produits aux acheteurs des marketplaces en adéquation avec leur offre pour générer un chiffre d’affaires important.

Le mauvais temps est bon pour les affaires… en ligne

mauvais-temps-e-commerce

A en croire une récente étude menée par Price Minister Rakuten, la météo n’est pas sans effet sur les courbes de l’e-commerce français. A Paris, les jours de pluie, le chiffre d’affaires augmenterait de +2,36, à Lyon de +5,48 et à Marseille, de + 10,29%!

Face à ces chiffres un constat s’impose : les ventes sont plus fortes les jours de pluie là où l’ensoleillement annuel est le plus important.

Mais il n’y a pas que les gouttes qui comptent. Les températures auraient elles aussi un impact sur les ventes des e-commerçants. Au dessous de 5°, peu importe la ville, les ventes augmentent.

Au delà de 25° en revanche, les seuls à rester devant leur écran pour faire les courses sont les Marseillais : selon l’étude, à ce stade, les clients parisiens désertent les sites marchands.

 

La transformation du commerce B2B en infographie

E-comerce manager.com publiait cette semaine une infographie réalisée par  l’agence Vanson Bourne. Elle est tirée du rapport sur les chiffres de l’e-commerce réalisé par le site en amont.

Quelques chiffres intéressant ressortent de l’infographie :

  • 40% des recettes de l’e-comerce B2B proviennent de l’industrie pharmaceutique, contre 35% pour l’industrie High Tech,
  • dans les 12 prochains mois, un quart des e-commerçants interrogés comptent déployer leur activité sur mobile,
  • 1 e-commerçant B2B sur 2 souhaite que les consommateurs puissent accéder à leur business via une application ERP.

 

infographie e-commerce

 

Luxe et e-commerce, comment ça marche? 

luxe-e-commerce

 

Au printemps 2013 l’institut de sondage Ipsos et Google ont mené une étude dans une dizaine de pays sur le comportement, la provenance et la destination des e-shopers à hauts revenus vis à vis des produits de luxe vendus en ligne.  Des gens qui ont entre 40 et 49 ans, actives, de sexe féminin, et qui achètent régulièrement montres, bijoux etc en ligne. Il faut dire qu’ils sont plutôt bien équipés technologiquement parlant et rompus à internet : 99% d’entre eux le consultent tous les jours.
Pour parler de leur localisation, c’est plus complexe, car plusieurs marchés se font jour :
  • Le Japon
  • les « mature markets « Etats-Unis, vieux continent)
  • les « new markets » : Chine, Russie et Brésil

Concernant les « mature markets », il semblerait que l’acheteur y fasse 13% de ses achats de luxe. Plus globalement, internet est pour ces shoppers l’endroit où ils se renseignent et prennent une décision quant à leur achat (6 acheteur sur 10 sont concernés). Pour ce faire ils utilisent :

  • l’ordinateur
  • la tablette
  • le smartphone
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

4 commentaires

  1. frenchweb ah si l’automne et l’hiver pouvaient durer un an là bas … ;)

  2. alexdre frenchweb kilian2men Et grimpent a peine de 2% à Paris car ils sont trop habitués :)

  3. dubonweb alexdre frenchweb Et oui, ici on fait rien comme tout le monde :))

  4. kilian2men à Paris ca varie pas il pleut, a marseille ca varie peu qd il fait chaud… dc comme tt le monde… conditionné par environmt

[e-commerce] Les news à ne pas rater : 3 questions à Neteven, la météo de l’e-commerce et les acheteurs de luxe en ligne
Airbnb double ses pertes, mauvais indicateur avant l’IPO de 2020?
Les offres d’emploi de la semaine
Libra: le G7 exige un cadre juridique
Veepee s’offre la startup Scalia pour unifier ses données produits
[Webinar] E-commerce: les bonnes pratiques pour réussir son Black Friday
Pour faire face à Netflix, Apple explose son budget de production de contenus
Copy link