/ Brand Content

[FW Radar] La stratégie d’onTracks pour réinventer le suivi d’itinéraires avec des montres connectées

[Contenu réalisé en partenariat avec Digital InPulse]

Créé en 2016 par Philippe Leca, onTracks commercialise un système de navigation multi-usages. Basée à Marseille, la start-up a levé un million d’euros en janvier 2018 et a notamment remporté plusieurs prix, dont le CES 2019 Innovation award.
Par ailleurs, Ontracks est un des deux lauréats Niçois pour le concours Digital InPulse, organisé par Huawei.

Plus d’info avec Philippe Leca, fondateur d’onTracks:

A quel besoin répond votre service / Quel problème résout-il?

Suivre un itinéraire fait partie de notre quotidien, que ce soit en mobilité en ville, ou lors de loisirs pour découvrir des nouveaux territoires. Lorsqu’on est piéton ou à deux-roues, le premier réflexe est de sortir son smartphone, de regarder son GPS, et de mémoriser les prochaines intersections. On doit renouveler cette opération à chaque intersection: cela devient très pénible, et en ville cela peut aussi être dangereux car on perd l’attention nécessaire dans la circulation.

Quelle est votre proposition de valeur?

Au lieu d’aller chercher l’information, nous pensons qu’il est préférable que l’information vienne à nous intuitivement. Comment? A l’aide de deux montres connectées que l’on positionne à chaque poignet et qui vibrent pour donner l’information de direction.

  • On choisit son parcours sur l’application onTracks (on peut dessiner ou télécharger des parcours).
  • On range son téléphone dans sa poche ou dans son sac, et c’est parti!

Lorsque la montre droite vibre, on tourne à droite, et lorsque c’est la gauche, on tourne à gauche.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions? Que recherchent-ils? Quels sont leurs usages?

Dans un premier temps, nos GuideWatches (nous les appelons ainsi) ont été pensées pour des sportifs en quête de découverte de nouveaux territoires, que ce soit pour des activités outdoor (VTT, trail, randonnée) ou pour des runnings urbains. Pour eux, nous avons créé un pack Active (219 euros), qui propose deux types de bracelets – un sport et un classic – et une montre avec un capteur cardiaque. Nous sommes aussi utiles à ceux qui se déplacent en ville en vélo, en trottinette, en scooter, et pour ces utilisateurs nous avons créé le pack Mobile (199 euros), qui propose aussi deux types de bracelets et des attaches pour fixer les GuideWatches sur un guidon si besoin. Enfin, les voyageurs qui partent découvrir une ville ou une région le temps d’un week-end pourront utiliser la formule la plus simple: le pack Nomad à 179 euros.

Quel est votre plan de développement?

Après notre tour d’amorçage en 2018, nous avons consacré près de 18 mois à constituer l’équipe et à aboutir notre solution, qui est composée de deux belles montres de qualité (wearable) et d’une suite logicielle (app mobiles et web). Les nombreux awards que nous avons obtenus (CES, IoT Innovation WorldCup, Outdoor Show, Digital Inpulse, InoSport, Bicycling magazine) démontrent l’attente autour de notre produit. Nous le commercialisons en septembre 2019 en France, puis en Europe, auprès de distributeurs spécialisés dans la mobilité et dans le sport. onTracks n’ayant pas de frontière technique, notre politique de brevet nous permet d’envisager un déploiement rapide à l’international en nous appuyant sur un tour de financement en série A à venir.

Quels sont vos enjeux?

Notre proposition de valeur est le guidage intuitif. Nous apportons une réponse à des cas d’usage qui vont de l’utilisation personnelle à des applications BtoB. Il nous faudra confirmer les premiers signaux positifs sur les marchés BtoC afin d’élargir le spectre d’utilisation vers d’autres activités ludiques (randonnée équestre, motoneige, ski) ou vers des activités BtoB telles que les livraisons du dernier kilomètre, coursiers ou l’industrie du tourisme. Enfin, nous pensons aussi pouvoir aider les personnes malvoyantes. Pour développer ces différents marchés à l’international, nous aurons besoin d’investisseurs, mais aussi de partenaires techniques.

Qui sont vos concurrents? Qu’est ce qui vous distingue d’eux?

Des solutions de guidage par vibrations ou par signaux lumineux existent, mais elles sont dédiées à une seule utilisation: vélo, chaussures… Nos GuideWatches sont des modules autonomes qui s’intègrent dans des bracelets ou des gants ou tout autre support, ce qui les rend polyvalents. Leur utilisation est très simple. Et nos applications permettent de tracer des parcours, de charger des traces en indiquant la plupart des intersections: une innovation majeure…

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire? Pourquoi?

Elon Musk, parce qu’il veut transformer la fiction en réalité, de manière globale et que cette énergie excessive dont il fait preuve est admirable.

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi?

  • onTracks en tout premier lieu, bien sûr, car c’est un vrai plaisir d’être guidé en randonnée ou en running!!
  • Slack, pour être en contact constant avec l’équipe.
  • Waze et Google Maps, car ce sont des outils très performants dans l’optimisation du temps de déplacement. Ce serait très appréciable de pouvoir les coupler à onTracks d’ailleurs!!
  • Qwant, pour une alternative de qualité franco-française…
  • WhatsApp, pour avoir un œil sur mes groupes de discussions préférés.

Les 5 événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi?

Le CES bien sûr, parce qu’il est essentiel d’être vu à Las Vegas. Et c’est encore mieux d’en revenir avec un prix!
L’IFA parce qu’en Europe, c’est « the place to be » pour rencontrer des distributeurs. La rationalisation de nos coûts nous a imposé de limiter les dépenses, mais VivaTech pour sa dimension française, Gitex pour l’ouverture sur le Moyen Orient, et WebSummit pour son envergure européenne sont des  événements majeurs.

Une start-up à nous faire découvrir?

Navily.com, dédiée à la gestion des places de port pour la plaisance: une belle start-up propulsée par P.Factory, notre accélérateur.

Les données clés:

  • Fondateur: Philippe Leca
  • Date de création: 2016
  • Levée de fonds: 1 million d’euros en janvier 2018 auprès de CAAP Création (Crédit Agricole), et des business angels
  • Siège: Marseille
À propos de Digital InPulse

Huawei organise depuis 2014 le programme Digital InPulse qui soutient l’excellence des start-ups françaises, en leur proposant un voyage d’affaires (Learning expedition) en Chine du Sud dans la « Bay Area », afin de leur présenter des opportunités de développement à l’international.

Digital InPulse rayonne d’ores et déjà dans 4 grandes métropoles françaises, et fédère un écosystème de partenaires en région. L’édition 2019 s’ouvre dorénavant aux start-ups d’Ile-de-France par le biais d’auditions à Paris dans le cadre de Viva Technology.  Digital InPulse, c’est avant tout 50 start-ups accompagnées depuis 5 ans dans les grands domaines d’excellence comme l’Internet des objets, le Big Data ou encore le domaine des mobilités.

Retrouvez ci-dessous le discours d’ouverture de Christina Estrosi, Maire de Nice, lors de l’édition 2019 de Digital InPulse Nice:

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[FW Radar] La stratégie d’onTracks pour réinventer le suivi d’itinéraires avec des montres connectées
Comment va évoluer la consommation des médias entre 2020 et 2025?
Comment HD Rain veut réduire les coûts des infrastructures de prévisions météorologiques
[FW Radar] Smart mobility: comment Wever veut rendre nos déplacements plus « responsables »
Microsoft Ignite et Microsoft Envision The Tour Paris, une plongée au cœur de l’intelligence numérique
Étude de rémunérations PageGroup 2020: 781 métiers dans 24 secteurs passés au crible
Comment King Jouet utilise l’IA pour un meilleur engagement client et une augmentation du CA des campagnes
Copy link