Participez au Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numerique 2019
/ Insiders

[INSIDERS] Baidu lance la plateforme open source et intelligente OpenEdge

#Edge computing : Baidu lance la plateforme open source et intelligente OpenEdge

Le groupe numérique chinois Baidu a annoncé le lancement d’OpenEdge, plateforme informatique open source et intelligente qui vise à fournir aux développeurs davantage de flexibilité et d’aisance dans la conception d’applications edge.

OpenEdge fait partie du produit logiciel de l’entreprise Baidu Intelligent Edge (BIE), qui inclut un ensemble de solutions de gestion sur le cloud de nœuds edge, d’applications edge et de différentes ressources (certifications, mots de passe, code de programmes).

Crédits : Shutterstock

Les développeurs pourront exploiter OpenEdge pour concevoir leurs propres systèmes informatiques edge et les déployer à travers une grand variété d’outils.

Au CES 2019 à Las Vegas, Watson Yin, vice-président de Baidu et directeur général de Baidu Cloud, a affirmé que « la croissance explosive des appareils IoT et l’adoption rapide de l’IA alimente la grande demande en edge computing. L’edge computing est un composant primordial de la stratégie ABC [‘AI’, ‘Big Data’ et ‘Cloud Computing’]. En rapprochant l’ordinateur de la source de la donnée, cela réduit grandement la latence, diminue  l’utilisation de la bande passante et, à terme, fournit des expériences en temps réel et immersives aux utilisateurs finaux ».

#Cryptominute: face aux difficultés, Bitmain serait en quête d’un nouveau CEO

Il y a du mouvement chez Bitmain, le géant chinois spécialisé dans la fabrication de matériel de minage. Selon des informations obtenues par le South China Morning Post, l’entreprise serait à la recherche d’un nouveau CEO pour remplacer les deux co-fondateurs Wu Jihan et Zhan Ketuan, qui continueraient à opérer au sein de la société. Le potentiel élu pourrait être Wang Haichao, le directeur de l’ingénierie produit de l’entreprise, qui a déjà occupé ce poste par intérim. Les raisons précises d’une telle décision n’ont pas été précisées mais Bitmain a connu une fin d’année 2018 difficile.

Crédit: Piotr Swat/Shutterstock

En effet, les mauvaises performances des cryptomonnaies ont fortement impacté les activités de l’entreprise chinoise. En fin d’année dernière, on apprenait ainsi qu’elle prévoyait de licencier la moitié de ses salariés. Depuis, elle a aussi été silencieuse sur ses projets d’entrée en Bourse alors qu’elle avait rempli en septembre les documents pour une IPO à Hong Kong. À l’époque, la publication de ses chiffres avait révélé qu’elle avait engendré un chiffre d’affaires de plus de 2,5 milliards de dollars en 2017, un impressionnant bond par rapport aux 278 millions de dollars de 2016. Si depuis aucun chiffre n’ont été révélés, TechCrunch estime que Bitmain a connu une perte d’environ 400 millions de dollars au cours du troisième trimestre.

#Observation: Thales Alenia Space missionner pour surveiller la santé des plantes depuis l’espace

AFP– Thales Alenia Space a remporté un contrat avec l’Agence Spatiale Européenne (ESA) pour diriger une mission dont l’objectif est de surveiller la santé des plantes depuis l’espace, a annoncé jeudi le groupe. Ce contrat représente un montant de 150 millions d’euros. « La transformation par photosynthèse du dioxyde de carbone atmosphérique et de la lumière solaire en hydrates de carbone riches en énergie est l’un des processus les plus fondamentaux sur Terre – et dont la vie dépend« , explique Thales Alenia Space (TAS).

Crédit: Romolo Tavan/Shutterstock

L’information apportée par cette mission « nous permettra de mieux comprendre comment le carbone se déplace entre les plantes et l’atmosphère et comment la photosynthèse affecte les cycles du carbone et de l’eau (et) nous donneront un meilleur aperçu de la santé des plantes« , ajoute-t-il. « C’est d’autant plus important aujourd’hui que la population croissante de la Terre exige de plus en plus la production de denrées alimentaires et d’aliments pour animaux« , précise le groupe.

Pour mener à bien sa mission, le satellite emportera un spectromètre destiné à capter depuis une altitude de 800 kilomètres la lumière émise par les plantes et la décomposera en ses couleurs constitutives. Cet instrument captera la lumière émise par les plantes et la décomposera en ses couleurs constitutives. Il « pourra alors identifier la faible lueur rougeâtre émise lors de la photosynthèse, normalement invisible à l’oeil nu, et identifier également avec précision la fluorescence de la végétation, permettant aux chercheurs d’évaluer la santé de l’écosystème terrestre« , explique TAS.

« Il s’agit d’une mission spécifiquement destinée à mesurer le signal de fluorescence créé par le phénomène de photosynthèse« , a expliqué Enrico Suetta, responsable des charges utiles electro-optiques chez Leonardo. « Mesurer la fluorescence permet d’observer l’efficacité de la photosynthèse et donc de la santé des plantes« , a-t-il ajouté. La mission Flex (Fluorescence Explorer), a été choisie en 2015 comme la huitième mission d’exploration de la Terre. Le satellite sera positionné en orbite en tandem avec l’un des satellites Sentinel-3 inclus dans le programme européen Copernicus, également construit par Thales Alenia Space, « pour fournir un ensemble intégré de données permettant d’évaluer la santé des plantes ».

Plus d'infos

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Fermer
Share This
Fermer