ActualitéAmérique du nordBusinessFoodTechInvestissementsLes levées de fonds

Le service de traiteur en entreprise ezCater devient une licorne après un tour de table de 150 millions de dollars

L’Américain ezCater poursuit sa montée en puissance. La société spécialisée dans la restauration d’entreprise vient en effet d’annoncer un tour de table de 150 millions de dollars mené par le fonds souverain singapourien GIC et le fonds californien Lightspeed Venture Partners. Light Street Capital, Wellington Management, Iconiq Capital et Quadrille Capital ont également participé à l’opération. Celle-ci permet à ezCater d’intégrer le cercle des licornes avec une valorisation de 1,25 milliard de dollars. Lors de son précédent tour de table, en juillet 2018, l’entreprise avait levé 100 millions de dollars, avec à la clé une valorisation de 700 millions de dollars.

Fondée en 2007 par Briscoe Rodgers et Stefania Mallett, ezCater a lancé une solution de restauration d’entreprise pour s’affranchir des contraintes inhérentes à un service de préparation ou de livraison de repas. Pour cela, la société basée à Boston a conçu une plateforme qui permet de relier les restaurants, les traiteurs et les livreurs avec les entreprises souhaitant organiser un repas d’affaires ou un buffet. Une fois la commande passée par l’entreprise, ezCater la suit à distance et s’assure que tout se déroule sans accroc. Si un problème survient, l’entreprise appelle ezCater qui s’occupe de le résoudre plutôt que le traiteur.

Après le rachat du Français GoCater, ezCater voit plus loin à l’international 

Stefania Mallett, co-fondatrice et CEO d’ezCater, compare sa société à Expedia. De la même façon que le géant du voyage en ligne ne possède, ni exploite ou construit des hôtels, EzCater collabore avec des restaurants et des traiteurs pour honorer ses commandes, sans pour autant toucher directement à la nourriture ou effectuer les livraisons. Apple-converted-space »>A ce jour, la société américaine revendique plus de 60 000 restaurants partenaires et opère dans près de 23 000 villes aux États-Unis. L’an passé, ezCater a effectué ses premiers pas à l’international avec le rachat de la plateforme parisienne GoCater, qui découle directement de la start-up La Belle Assiette, permettant de réserver un chef à domicile. L’acquisition de l’entreprise française a ainsi permis à la société américaine de s’ouvrir les portes de l’Europe.

Ce nouveau tour de table intervient quelques jours à peine après le rachat de la société canadienne Monkey Group, positionnée sur son segment d’activité. Pas encore rentable, l’entreprise américaine entend s’appuyer sur ces opérations pour accélérer son expansion internationale, ce qui pourrait notamment se traduire par de nouvelles acquisitions. A moyen terme, ezCater n’exclut pas une éventuelle entrée en Bourse.

Les entreprises dépensent en moyenne 22 milliards de dollars par an en services de traiteurs aux États-Unis, selon Technomic, et 17 milliards d’euros en Europe, d’après GIRA. Preuve de la vitalité de ce marché, Square, la société américaine de Jack Dorsey spécialisée dans les paiements mobiles, a racheté en avril 2018 la start-up californienne Zesty, qui propose un service de restauration d’entreprise.

ezCater : les données clés

Fondateurs : Briscoe Rodgers et Stefania Mallett
Création : 2007
Siège social : Boston
Activité : restauration d’entreprise
Financement : 150 millions de dollars en mars 2019

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This