Actualité

TV connectée, vacances 2.0, rayonnement numérique, e-commerce… Les 4 dernières études à découvrir

[Observatoire eBay-Terrafemina] Les 25-35 ans adeptes du shopping online, Le marché des TV connectées décolle en France, Les vacanciers européens ultra-connectés ?, Les annonceurs français multiplient leur présence sur la toile… Zoom sur 4 nouvelles études.

[Observatoire eBay-Terrafemina] Les 25-35 ans adeptes du shopping online

 

L’Observatoire eBay-Terrafemina vient de publier, ce mercredi 18 juillet, une nouvelle étude sur les jeunes actives âgées de 25 à 35 ans. Cette enquête met notamment en lumière leur influence sur l’évolution du e-commerce.

L’étude montre ainsi que, pour faire leur shopping online, ces jeunes actives ont largement recours aux sites de ventes privées. En effet, 72% des jeunes actives les ont testés contre 58% des femmes en général.

En terme de devices, 47% n’hésitent pas à utiliser leur ordinateur professionnel pour faire leur shopping, tandis que 17% utilisent aussi leur smartphone, contre 10% des femmes en général. Encore peu utilisée, la tablette est toutefois sollicitée par 9% des sondées contre 6% des femmes.

Au niveau de la livraison, les 25-35 ans se révèlent plus exigeantes que la moyenne. Elles sont, en effet, plus nombreuses à réclamer la possibilité d’échanger ou de renvoyer leurs produits (67% contre 59%).

Les recommandations sur internet ont un rôle déterminant sur cette cible : 24% contre 18% pour les femmes en général. Par ailleurs, les réseaux sociaux figurent également comme un levier d’achat puisque 15% des jeunes actives affirment avoir déjà acheté, après avoir vu un produit via les réseaux sociaux de marque.

Toujours en matière de social media, 25% des sondées indiquent partager leurs achats sur Facebook par plaisir.


Le marché des TV connectées décolle en France

3 millions. C’est le nombre de TV connectées vendues en France depuis leur lancement en 2009 selon la dernière étude de GfK Consumers Choices, publiée hier. D’après l’enquête, le secteur semble connaître une certaine embellie avec une croissance des ventes à deux chiffres observée entre le mois de janvier et mai dernier (+13%).

En termes de chiffre d’affaires, cette dynamique apparaît également comme positive mais nettement moins soutenue, +1%. Un score plus modéré qui s’expliquerait notamment par une offre élargie à toutes les tailles d’écran, selon l’institut.

GfK Consumers Choices ajoute que, d’ici la fin de l’année, les ventes de TV connectées devraient représenter 28% des actes d’achat, soit environ 1 pièce vendue sur 4. Le dynamisme que connaît le marché ne devrait pas s’arrêter là. En effet, François Klipfel, Directeur Général Adjoint chez GfK Consumer Choices France, cité dans l’étude, indique : « Nos mesures des premières semaines de ventes en juin 2012, nous renvoient les signes d’un marché en pleine croissance : +21% en quantité et +42% en chiffre d’affaires ! ». Celui-ci précise, enfin, qu’en mai dernier près de 120 000 téléviseurs connectés ont été écoulés.


Les vacanciers européens ultra-connectés?

Les Européens connectés jusqu’à la plage ! Selon une étude menée par Brocade, 95% des vacanciers européens sondés emporteraient leurs appareils mobiles en vacances pour une utilisation à la fois personnelle mais aussi professionnelle. Dans cette optique, 56 % des sondés compteraient utiliser leur appareil mobile pour accéder à leur messagerie professionnelle ou télécharger des documents de travail.  Un chiffre qui n’atteignait que 48% l’année précédente.

Afin de recourir à ces différents services, 37 % des sondés ont indiqué qu’une bonne couverture réseau (par exemple 3G/4G) avait été un facteur déterminant dans le choix de leur destination. En outre, 86 % attendent des hôtels qu’ils offrent un accès Wi-Fi gratuit.

Compte tenu de ces résultats, les vacanciers européens  apparaissent donc comme hyper-connectés. L’étude n’indique toutefois pas le panel sur lequel elle repose.


Les annonceurs français multiplient leur présence sur la toile

Le 16 juillet dernier, la factory NPA a publié son baromètre de rayonnement numérique des 10 premiers annonceurs français. Ce baromètre analyse, au travers de 35 critères quantitatifs, le déploiement des annonceurs et leur stratégie de communication dans l’univers online.

L’étude note, en premier lieu, une augmentation significative des points de contact réalisée par les annonceurs. Une évolution qui se traduirait par « un besoin de cohérence accru pour la prise de parole dans ces environnements. »

Selon l’enquête Orange, Peugeot et Renault apparaissent comme les annonceurs dont le rayonnement numérique est le plus étendu. Plus généralement, le cabinet NPA souligne une prédominance des télécoms et des constructeurs automobile au sein du baromètre. A l’inverse, les distributeurs alimentaires « ferment la marche » de ce classement.

Dans les détails, les 9 annonceurs présents sur Facebook comptent 345 000 fans en moyenne, avec des écarts allant de 6 500 fans à 740 000 fans (SFR). Sur Twitter, les marques recensent en moyenne 10 000 followers, avec parfois des écarts certains, à l’image de Renault et Leclerc qui comptent moins de 500 followers tandis que Bouygues culmine à plus de 16 000.

En termes de vidéos, Youtube reste préféré par les annonceurs et se place ainsi devant Dailymotion. L’étude note également un fort engouement pour ces types de contenus mais précise que les annonceurs peinent à y recruter une audience fidèle.

NPA conseil souligne enfin la dispersion des annonceurs sur la toile. En effet, selon le cabinet « aucun des annonceurs ne compte moins d’une demie douzaine de sites Web français et le nombre atteint parfois la quinzaine. »

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This