ActualitéAmérique du nordBusinessComDistribution

«Marketplace», LeBonCoin version Facebook

  • Marketplace sera disponible dans les prochains jours aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande.
     
  • 450 millions de personnes utilisent déjà Facebook chaque mois pour se rendre sur des groupes dédiés à l’achat et la vente d’objets entre particuliers.
     
  • eBay revendique plus de 150 millions d’utilisateurs à travers le monde.

 

Facebook poursuit sa mutation pour devenir une plateforme de services à part entière. Le réseau social de Mark Zuckerberg va déployer un nouveau service destiné à aider les utilisateurs à acheter et vendre des objets. Baptisée «Marketplace», cette fonctionnalité sera disponible dans les prochains jours aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

MarketDisponible via l’application mobile de Facebook sur Android et iOS, Marketplace permet de publier des petites annonces pour vendre et acheter des produits d’occasion. Pour proposer un produit à la vente, il suffit aux utilisateurs de Marketplace de prendre en photo leurs articles, comme une télévision ou un casque, puis de publier leur annonce sur l’onglet dédié à ce nouveau service.

Dès qu’un utilisateur est intéressé par un produit, il peut envoyer un message au vendeur pour lui faire une offre et régler les détails de la transaction. Cependant, Facebook sert seulement d’intermédiaire puisque le réseau social n’est pas impliqué dans la transaction réelle. «Facebook ne facilite pas le paiement ou la livraison des produits sur Marketplace», précise Mary Ku, en charge du Product Management chez Facebook, dans un communiqué.

450 millions de «brocanteurs» sur Facebook

Le lancement de Marketplace vise à offrir une plateforme d’échanges aux internautes qui utilisent Facebook pour acheter et vendre des produits d’occasion. Le réseau social affirme en effet que 450 millions de personnes, sur les 1,71 milliard utilisateurs que compte la plateforme, utilisent déjà Facebook chaque mois pour se rendre sur des groupes dédiés à l’achat et la vente d’objets entre particuliers.

L’initiative de Facebook n’est pas novatrice dans la mesure où plusieurs acteurs d’envergure sont déjà positionnés sur le marché des petites annonces. Le plus imposant d’entre eux est eBay qui revendique plus de 150 millions d’utilisateurs à travers le monde. L’application OfferUp, téléchargée 29 millions de fois aux États-Unis depuis l’an dernier, le Japonais Mercari ou encore LeBonCoin en France proposent également un service similaire.

Lire aussi : Quatre ans après WeChat, Facebook intègre le paiement direct via les bots sur Messenger

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This