BusinessFinTechFW BusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTV

Mieuxplacer.com lève 3,5 millions d’euros pour aider les Français à choisir le bon produit d’épargne

Interview de Guillaume-Olivier Doré, fondateur et CEO de Mieuxplacer.com

Le montant

La start-up française Mieuxplacer.com, spécialisée dans l’épargne en ligne, a bouclé un tour de table de 3,5 millions d’euros. Pour cette opération, la société s’est entourée de ses investisseurs historiques, notamment Bpifrance et la région Nouvelle-Aquitaine, qui ont remis au pot. Cette levée de fonds intervient un an après un tour de table de 2 millions d’euros.

Le marché

Fondée en avril 2016 par Guillaume-Olivier Doré, Mieuxplacer.com est une plateforme d’épargne en ligne dont l’ambition est de démocratiser et simplifier l’accès aux produits d’épargne pour les particuliers. Une manière de «remettre en circulation dans l’économie réelle les 450 milliards d’euros non-placés qui dorment aujourd’hui sur les comptes courants des Français», indique la société. Pour cela, la jeune pousse installée à Paris et Bordeaux s’appuie sur plus de 75 fournisseurs pour proposer plus de 170 produits d’épargne. Seulement, au sein d’une offre aussi large, encore faut-il faire le bon choix…

C’est pourquoi, afin de prendre par la main les particuliers souhaitant épargner, novices en la matière pour la plupart, Mieuxplacer.com a conçu Lucy, un outil d’intelligence artificielle, pour proposer un conseil gratuit et sur-mesure aux épargnants. Cet outil de recommandation patrimoniale automatisé est capable de tester pas moins de 137 millions de combinaisons différentes avant de formuler une proposition personnalisée à l’utilisateur. «L’aide à la décision doit être absolument neutre en matière d’épargne individuelle. Cela reste un des derniers freins sur le marché de l’épargne : nous souhaitons aller plus loin que le conseil, en proposant aux épargnants de comprendre avec précision les produits dans lesquels ils placent leurs économies», explique Guillaume-Olivier Doré, fondateur et CEO de Mieuxplacer.com. 

Pour assurer une neutralité absolue dans le conseil fourni aux clients, l’équipe de R&D de la société, sous l’égide de Matthieu Sénéchal, Chief Science Officer, travaille avec des chercheurs en finance comportementale de Centrale Paris et de l’Institut Louis Bachelier Europlace de Finance. A ce jour, la start-up revendique plus de 1 500 utilisateurs ayant placé des sommes allant de 10 000 à 500 000 euros. 

Sur le marché de l’épargne en ligne, plusieurs acteurs ont vu le jour au cours de ces dernières années. Parmi eux, on peut citer notamment Yomoni et WeSave, ainsi que la start-up Bruno, qui aide les internautes, essentiellement les 18-25 ans, à épargner au travers d’un chatbot sur Facebook Messenger. 

Les objectifs

Avec ce tour de table, Mieuxplacer.com prévoit d’accélérer son développement, notamment sur la partie technologique, pour proposer un accompagnement patrimonial encore plus personnalisé. Désormais adoptée par le marché, la «marketplace» de produits d’épargne entend poursuivre sa mutation pour «faire de l’épargne un outil d’utilité publique».

Mieuxplacer.com : les données clés

Fondateur : Guillaume-Olivier Doré
Création : 2016
Siège social : Bordeaux
Activité : plateforme digitale de distribution de produits d’épargne

Tags
Plus d'infos

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer