ActualitéBusinessHealthcareLes contributeurs

Santé connectée: un avenir gagnant-gagnant pour les professionnels et les patients

Les professionnels de santé se sont toujours adaptés aux évolutions des méthodes, des techniques et des pratiques de leur discipline au gré de l’avancée de la recherche médicale et au service d’une meilleure santé pour l’humanité. Nous vivons aujourd’hui dans un monde où la technologie est omniprésente dans notre quotidien et il n’est pas étonnant, notamment après l’avènement et le succès des objets connectés, que le secteur de la santé en soit impacté. La santé connectée se veut bénéfique et prometteuse tant au niveau préventif qu’au niveau du suivi d’un patient. Toute innovation technologique suscite des réactions positives que tout un chacun entend reconnaître mais qui déclenche également des craintes auxquelles il convient de répondre. La santé connectée n’est pas en reste et représente aujourd’hui un avenir prometteur, signe d’une nouvelle relation patient/médecin et d’une nouvelle façon d’appréhender sa santé pour les patients. 

La santé connectée au service d’une relation patient/médecin optimisée

Les professionnels de santé ne peuvent pas aujourd’hui ignorer l’existence des produits de santé connectés ni l’utilisation qu’en ont leurs patients. Les objets connectés de santé doivent surtout aujourd’hui être perçus comme des outils permettant aux médecins de conserver le lien avec leurs patients une fois rentrés chez eux: après une consultation, pour permettre l’observation des constantes d’un patient et l’adaptation des traitements; ou suite à une hospitalisation, pour réduire son temps de présence à l’hôpital, et suivre l’évolution de ces constantes à distance. Cependant, nous ressentons une réticence tout à fait légitime de la part des médecins. Non pas quant à la fiabilité des produits puisque ceux-ci sont cliniquement validés selon la règlementation qui régit les équipements médicaux, un label confiance pour les consommateurs qui se doivent d’y être attentifs. Ils craignent en revanche l’avalanche de données à traiter et la responsabilité quant à la consultation de ces données. 

Or, il est nécessaire que les professionnels de santé y voient un réel intérêt notamment dans l’accompagnement personnalisé que peut offrir la santé connectée. Le nombre de personnes nécessitant un suivi médical personnalisé et régulier augmente proportionnellement avec l’évolution grandissante de notre espérance de vie. Les outils médicaux de demain ont pour objectif de simplifier les échanges entre les professionnels de santé et les patients. Compris et bien utilisés, les bénéfices qui en ressortent sont d’alléger les professionnels de santé débordés et de préserver l’autonomie des patients. 

Le monde numérique appliqué à la santé: un formidable outil de prévention et de suivi

Après les objets connectés pour suivre son activité (montres et bracelets pour l’activité), les dispositifs médicaux connectés pour surveiller sa santé et prévenir (puis gérer) les maladies chroniques ne sont qu’une suite logique. Aujourd’hui, 73% des Français plébiscitent le secteur de la santé connectée quand il s’agit de l’utilité concrète des objets connectés (Etude OpinionWay pour le salon #DistreeConnect)

Pour exemple, l’hypertension n’est pas toujours décelée chez les patients et prendre sa tension n’est pas un automatisme en dehors d’une consultation chez le médecin. 1 adulte sur 3 souffre d’hypertension et 50% des patients souffrant de cette maladie chronique ne sont pas contrôlés (Chiffres OMS 2013). Il faut savoir que prendre sa tension chez son médecin n’est pas toujours révélateur, en fonction de l’heure du rendez-vous ou encore de l’effet dit «blouse blanche». La tension se prend après une période de repos de quelques minutes et de préférence le matin au lever ou le soir avant de se coucher. L’automesure par le patient est alors le meilleur moyen pour le médecin d’avoir une image précise de sa tension.  L’approche «connectée» offre la possibilité au patient de fournir à son médecin tout un historique de données sur une période précise ce qui améliorera son suivi et sa relation avec son médecin.  Pour les patients diabétiques (382 millions recensés dans le monde selon l'OMS), les dispositifs connectés améliorent considérablement leur quotidien: exit le petit carnet où est notée chaque mesure à la main. Les données sont désormais automatiquement enregistrées dans une application mobile, et le patient peut les consulter à tout moment et les partager en toute sécurité avec son médecin. Grâce à un suivi plus régulier, plus fourni et plus adapté de leurs patients, les médecins disposeront de plus de données pour établir leurs diagnostics ou adapter les traitements.

Les consultations chez le médecin ne pourront être qu’optimisées et plus efficaces grâce à une mesure quotidienne et un historique de données sans précédent, jusqu’à permettre de détecter et de gérer des maladies chroniques pour la plupart dîtes maladies silencieuses, qui aujourd’hui ne sont souvent repérées que tardivement.

Favoriser un système de télémédecine efficace

La santé connectée n’en est encore qu’à ses prémisses et n’a pas encore montré tout son potentiel. Dans les années à venir, elle aidera à lutter contre les déserts médicaux. Elle participe également à améliorer une problématique essentielle de notre système santé, à savoir le parcours patient à l'hôpital. La télémédecine tend à se développer de plus en plus pour répondre à des objectifs bien précis: améliorer l’accès aux soins, améliorer la qualité de prise en charge, diminuer les événements graves et améliorer la qualité de vie des patients. La santé connectée représente un formidable atout pour les professionnels de santé dans l’exercice de leurs fonctions et participe à l’accélération du développement de la télémédecine. 

[tabs]

[tab title= »Le contributeur: »]

Stephane-Kerrien

 

Stéphane Kerrien est le CEO EMEA de iHealth Labs Europe.

 

 

 

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi: 5 grandes tendances dans la santé dévoilées lors du CES 2017

Tags
atelier-platform

contributeur

Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This