ActualitéBusinessStart Me UpStartup

Top 10 des accélérateurs de startups

This section contains some shortcodes that requries the Jannah Extinsions Plugin. You can install it from the Theme settings menu > Install Plugins.

FrenchWeb dresse la liste de 10 accélérateurs en France et à l’étranger, qui propose des programmes d’accélération avec des modèles propres.

[h3]Les accélérateurs Made in France[/h3]

1 – EuraTechnologies: à une heure de Paris, Londres et Bruxelles

Basée à Lille, cette structure de 150 000 m2 met à disposition des 150 startups incubées de gros moyens pour se développer. Si vous avez la chance d’être sélectionné, vous êtes immédiatement équipé d’une véritable valise à roulettes prête à l’emploi, équipée wi-fi et munie d’une tablette graphique. Cette Digital City a par ailleurs développé un modèle de cluster inédit en France, avec un campus de l’innovation qui hébergera plusieurs écoles, un village de « pure players » du e-commerce, et un accès direct aux entreprises-partenaires implantées dans les locaux (Cap Gemini, Microsoft, l’Inria…). EuraTechnologies a aussi lancé un programme de formation intensive avec l’Université de Stanford.

Euratechnologies

2 – L’Accélérateur : quatre garçons dans le vent

Basée à Paris, la structure est co-fondée par quatre entrepreneurs très complémentaires : Michel De Guilhermier, Juan Hernandez, Jonathan Lascar et Guillaume Truttmann. En mode « commando », le programme- qui ne comprend pas d’incubation- a déjà formé 20 startups,et investi 10% de participation dans chaque entreprise. l’Accélérateur a récemment opéré une importante levée de fonds auprès de la famille Leclercq (Decathlon).  Il met l’accent sur les rencontres avec des mentors, et les sessions de pitches devant des investisseurs de renom.

L'accelerateur

3- The Family: la « new generation »

The Family s’est tout récemment lancé à Paris. L’accélérateur est co-fondé par Alice Zagury, l’ex-manager du Camping, Oussama Ammar, serial-entrepreneur et ex-mentor au Camping, et Nicolas Colin, inspecteur des Finances et serial-entrepreneur. L’objectif c’est d’accentuer le trait sur l’éducation dans l’entrepreunariat, l’idée étant de ne pas s’enflammer sur des projets qui courent au flop. The Family, qui vient de lever des fonds, s’est doté d’un appartement intra-muros et peut y recevoir, façon Airbnb, les investisseurs qui arrivent de la « Valley ». Objectif de ce rafraîchissant projet : 100 startups par an et 1% de prise de participation.

TheFAmily

4- Le Camping, une structure bien identifiée des investisseurs européens

Lancé en 2011, le Camping est une initiative de l’Association Silicon Sentier. Inspiré du Y Combinator américain, le programme a vocation à accélérer en 6 mois les projets innovants du web, avec une phase d’accélération et une phase de croissance. Deux appels à projet sont organisés pour recruter 12 startups et leur faire bénéficier de conseils de 60 mentors, et d’événements comme l’Investor Day, où les projets sont pitchés devant 100 investisseurs européens. Google est partenaire du Camping et offre 4500 euros à chaque projet débutant. Le Camping parisien, qui quitte le Palais Brongniart pour de nouveaux locaux rue du Caire à Paris, a désormais un petit frère en région, il est basé à Toulouse.

5- 50 Partners, l’atout du réseau

Dans ce concept, pas de fonds d’investissement au départ, mais des ressources et des compétences humaines. 50 Partners joue plutôt la carte de l’incubation au travers d’un (beau) loft parisien, et compte sur l’animation de son réseau d’entrepreneurs et mentors. Une prise de participation de 7% est opérée sur les projets. Pas à pas, les « partners » vont accompagner les entrepreneurs, aujourd’hui ce sont 6 à 7 projets qui sont soutenus par le réseau, composé de « parrain » et de « grand comité », pour cadrer au maximum l’avancée du business, et notamment l’accompagnement dans la levée de fonds.

50partners

[h3]Les accélérateurs ailleurs…[/h3]

6 – SBC2go, le nouvel accélérateur de Mercedes Benz et Bosch et HDI à Berlin

Les trois enseignes annoncent aujourd’hui l’ouverture d’un nouvel accélérateur de startups baptisé SBC2go, avec le soutien de StartbootCamp. Orienté  mobilité, connectivité et Big data, le programme est fixé à 3 mois. 10 équipes triées sur le volet recevront 10 000 euros d’investissement de départ, des bureaux à disposition, et un accès global aux mentors du réseau.

7 – Orange Fab à San Francisco

Installé tout récemment à San Francisco, Orange Fab est l’accélérateur du groupe, « made in Silicon Valley ». Le programme s’étale sur 12 semaines, et propose une enveloppe d’investissement d’un montant de 20 000 dollars. Les startups accueillies à « Orange Fab » bénéficient aussi de sessions de mentoring d’entrepreneurs, ingénieurs et designers de la Silicon Valley, et des conseils de dirigeants et experts d’Orange en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient.

Capture d’écran 2013-04-17 à 16.41.50

8 – Y Combinator, celui qui a accouché de DropBox et AirBnb

Fondé en 2005, c’est un pionnier en la matière, et fait aujourd’hui à la fois école et référence dans le domaine. Pourquoi ça marche? Parce qu’il offre une puissance de financement très rapide, un fonds qui dispose aujourd’hui de 10,3 millions de dollars, via le concours de plusieurs fonds et investisseurs privés. A l’origine de ce pari un peu fou: Paul Graham, qui a su s’entourer des bonnes personnes pour pouvoir répondre à cette promesse: donner la possibilité à des équipes réduites de lancer une startup en 3 mois. Une prise de participation de 2à 10% est opérée sur chaque entrée,  En 2013, le Y Combinator a financé 500 startups sur plus de 30 secteurs différents. Quelques belles sorties: Reddit, Omnisio, Weebly et Scribd.

9- TechStars, le bon élève 

Ce nom vous dit forcément quelque chose… TechStars a déjà « formé » plus de 175 startups depuis sa création en 2006, 161 sont actuellement actives, 17 ont été rachetées. TechStars affirme que les fonds moyens levés après l’incubation sont de 1 million de dollars. Le programme, aujourd’hui reconnu pour son écosystème d’investisseurs du monde entier, tend à se dupliquer. Le « modèle » de TechStars s’est aujourd’hui étendu à 6 villes: Boston, Boulder, Chicago, New York, Seattle, Londres (en février dernier). Le petit Français SketchFab (ex-Camper) est allé tout récemment s’installer à TechStars pour se développer.

techstars

10- Seedcamp, un incontournable en Europe

Véritable institution en Europe, Seedcamp a été créée pour « relancer la communauté entrepreneuriale en Europe », en mixant les développeurs et entrepreneurs de génie et en face avec les grandes compagnies et les investisseurs de tous poils: serial entrepreneurs, experts marketing et produits, spécialistes RH, du avocats, journalistes et capitaux-riskers.
Seedcamp fonctionne comme un fonds d’amorçage (6, 9 millions de dollars en fonds global), l’investissement de base est de 50000 €, les startups qui en bénéficient reçoivent un soutien sur 12 mois. Seedcamp organise des micro-événements partout en Europe, le plus important se déroule en septembre. Un conseil: bien travailler son pitch avant de s’y présenter, le niveau est élevé !

[button type= »small » color= »black » rounded= »1″ link= »# » ]Small Button[/button]
L’Association « Business Angels France » a publié une étude sur les accélérateurs en France et les niveaux d’investissement.
Olivier Ezratty, consultant et expert pour FrenchWeb, est l’auteur du Guide des Startups. Il dresse ici un benchmark des accélérateurs français.

Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “Top 10 des accélérateurs de startups”

  1. Il manque Idenergie (www.idenergie.fr). 90% de satisfaction des candidats. 48 candidats accompagnés, 31 entreprises accompagnées, plus de 100 emplois créés.

    Créé
    en 2007, Idenergie,  revient pour
    une nouvelle saison avec toujours plus d’innovations pour vous accompagner
    depuis l’idée innovante jusqu’à la création de votre entreprise !
    En
    tant que participant, bénéficiez des méthodes et outils les plus en vogue pour
    réussir votre startup (Business Model Canvas, Lean startup, test de
    personnalité d’entrepreneur, tester son idée, pitcher son projet devant un
    jury
    d’entrepreneurs, d’investisseurs, de partenaires…). Gagnez jusqu’à 30 000€ de
    prix!
    Quelques
    résultats des startups sorties d’ici :

    Soyooz (OPX Network) : passe de 3 à 12 employés en un an et demi. Ouverture
    actuelle sur l’international – Ouest France du 22 Janvier 2014

    HelloAsso (anciennement Mailforgood) : levée de fond de 1 million d’euros
    en 2013 – frenchhttp://web.fr du 9 juillet 2013

    Whojam : soutien de Xavier Niel (Free), Marc Simoncini (Meetic), Jacques-Antoine
    Granjon (http://vente-privee.com) de 25 000
    euros dans le cadre de l’évènement
    « 101 projets » – Maddyness du 3 décembre 2013

    Genourob : créée en 2007, elle emploie maintenant 10 salariés et commercialise
    sur le marché international.

    SYNTHES’3D: 2 levées de fonds réussies. Une filiale aux Etats-Unis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This