ActualitéAmérique du nordBusinessHealthcareInvestissementsLes levées de fonds

TriNetX lève 40 millions de dollars pour exporter ses solutions d’optimisation des essais cliniques en Europe

Le montant

L’entreprise américaine TriNetX veut révolutionner la recherche clinique en combinant l’accès en temps réel à des données cliniques et des solutions d’analyses pour répondre à des recherches complexes. Afin d’accélérer dans ce sens, la société annonce avoir réalisé une levée de 40 millions de dollars menée par le Merck’s Global Health Innovation Fund. Mitsui & Co, Itochu Technology Ventures et Itochu Corporation ont également participé en tant que nouveaux investisseurs.

Le marché

TriNetX travaille avec des clients comme Novartis, Sanofi, Pfizer ou encore des organismes de recherche sous contrat. L’entreprise souhaite simplifier le processus de recherche médicale. Pour cela, son écosystème, basé sur le cloud et compatible avec les normes RGPD et HIPAA (Health Insurance Portability and Accountability Act), fédère une vaste base de données issues de dossiers de santé, de diagnostics, d’analyses biologiques ou encore de données génomiques et oncologiques.

La plateforme regroupe les données provenant de plus de 300 millions de patients issus d’une centaine d’organismes. «TriNetX s’appuie sur un réseau impressionnant d’organisations de soins de santé dans 17 pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, le Japon, Singapour, l’Inde et le Brésil », cite l’entreprise.

Sanofi, client de la société, explique que sa technologie «peut être appliquée aux essais cliniques de multiples façons, en particulier pour réduire la complexité de leur conception, améliorer le recrutement des patients et rationaliser le travail des investigateurs participant à ces essais».

«Les données du monde réel sont importantes pour la conduite des essais cliniques, de la recherche et de la découverte de médicaments aujourd’hui», déclare de son côté Joe Volpe, VP/managing Director de Merck GHIF. «TriNetX permet un échange industriel mondial et libère des données avec le potentiel de fournir rapidement des réponses à des questions difficiles. Avec TriNetX, ce qui aurait pris des jours, voire des semaines, à être déterminé peut l’être en quelques minutes».

Parmi ses différents outils, TriNetX s’appuie également sur la technologie de traitement du langage naturel de l’Allemand Averbis pour extraire et traiter les données des notes non structurées des médecins ou encore des rapports cliniques et les combiner à celles des dossiers médicaux électroniques. Cet outil participe également à l’évaluation de la faisabilité des études, la conception de protocoles, la sélection de sites et l’identification de patients pour des essais cliniques.

À noter que TriNetX a été fondé par David Fusari, ancien principal architecte du « Healthcare Solutions Group » de Microsoft.

Plusieurs sociétés se sont emparées de l’enjeu du traitement des données pour épauler les professionnels de santé.Sur un marché similaire, on peut par exemple citer la présence de la startup française Inato. 

Les objectifs de la Start-up

L’entreprise souhaite se servir de ce tour de table pour accélérer son expansion en Europe, Asie et Amérique du Sud. Il prévoit aussi de développer davantage sa technologie d’intelligence artificielle pour les essais cliniques.

TriNetX: les données clés

Fondateur: David Fusari
Création: 2013
Siège: Cambridge, Massachusetts
Activité: Aide à la recherche clinique
Financement: 102 millions de dollars au total

Tags
Plus d'infos

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This