AcquisitionActualitéBusinessInvestissementsTech

Airbnb met la main sur la start-up londonienne Accomable

Airbnb vient de faire l’acquisition de la start-up londonienne Accomable. Fondée en 2015 par Srin Madipalli et Martyn Sibley, Accomable se décrit comme le «Airbnb des voyageurs à mobilité réduite». La plateforme répertorie 1100 logements dans 60 pays qui sont accessibles pour les personnes à mobilité réduite.

A la suite de cette acquisition, 5 des 7 collaborateurs vont intégrer les bureaux d’Airbnb. D’ici quelques mois, la totalité des informations présentes sur Accomable auront basculé sur la plateforme américaine. Elles seront disponibles via un nouvel outil de recherche. De ce fait, le site sera mis hors ligne. Cette nouvelle fonctionnalité a pour but de faciliter la réservation de biens accessible aux personnes à mobilité réduite. «Les nouvelles fonctionnalités permettront aux hôtes de déterminer si l’accès aux pièces, aux entrées sont suffisamment larges pour accueillir un fauteuil roulant, etc» détaille Airbnb dans un billet de blog.

Airbnb annonce aussi l’acquisition d’une seconde start-up

Dans le même temps, Airbnb officialise une seconde acquisition, celle de la start-up AdBasis. Cette dernière est spécialisée dans l’optimisation publicitaire. Co-fondée par Jason Puckett et Joe DiVita à Chicago, la société édite une plateforme sous forme de tableau de bord pour effectuer des tests publicitaires et suivre les performances des différentes annonces. Dès le 13 février 2018, AdBasis cessera ses activités qui basculeront en interne chez Airbnb. D’après des informations divulguées par Techcrunch, ce nouvel outil permettra à Airbnb de mesurer l’impact de ses différents produits marketing.

Les montants de ces deux acquisitions n’ont pas été communiqués.

Myriam Roche

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Airbnb met la main sur la start-up londonienne Accomable
Bourse: comment choisir son broker pour investir depuis son smartphone
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler