ActualitéTV

[Atelier Numérique – BFM Business] Chronique #61 – La Bonne Box

La Bonne Box propose de livrer chaque mois pour 29 euros des coffrets de produits culinaires rares, un concept inspiré du concept de JolieBox, une start-up française qui propose des échantillons de produits cosmétiques. Derrière La Bonne Box, 3 associés qui ont décidé de se lancer dans l’aventure. L’un d’entre eux a stoppé sa mission chez Orange. L’équipe vient de lever 500 000 euros auprès de Pierre Kosciuscko-Morizet (PriceMinister-Rakuten) notamment. Le modèle de la jeune pousse e-commerce est double : d’abord en BtoC avec les ventes de box (5 à 7 produits d’épicerie fine livrés), et en BtoB, avec le référencement de fournisseurs qui voient dans La Bonne Box un levier online/offline intéressant. Autre particularité : La Bonne Box s’affranchit en partie des contraintes logistiques en déléguant au spécialiste ADS.

[jwplayer mediaid= »118223″]

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[Atelier Numérique – BFM Business] Chronique #61 – La Bonne Box
Produits obsolètes : la réputation de Sonos menacée
Cryptomonnaies: le Forum de Davos lance un consortium international pour définir un cadre réglementaire
Les offres d’emploi de la semaine
Pourquoi Orange s’entête-t-il avec son enceinte connectée Djingo ?
Voitures autonomes: face à Uber, Waymo lance sa flotte sur de nouvelles routes américaines
FinTech: les banques centrales enfin en ordre de bataille sur les monnaies numériques?
Copy link