AcquisitionAsieChineInvestissementsRetail & eCommerce

Chine: Alibaba s’offre 18% du capital du site de micro-blogging Sina Weibo

Cette opération valorise le « Twitter chinois » 3,3 milliards de dollars, soit 2,5 milliards d’euros.

Alibaba, le géant chinois du e-commerce qui édite notamment le portail Taobao, vient de prendre une participation de 18% dans le capital de la plateforme de micro-blogging Sina Weibo.

Le montant de l’opération s’élève à 586 millions de dollars, soit 448 millions d’euros.

Une clause permet en outre à Alibaba de porter, par la suite, sa participation à 30% du capital.

Grâce à cette opération, qui valorise le « Twitter chinois » 3,3 milliards de dollars, Alibaba et Sina Weibo comptent bien faire face à la concurrence représentée par le groupe Tencent, qui édite notamment le service de messagerie WeChat.

Pour rappel, en 2012, les internautes chinois auraient passé 780 millions d’heures sur les différentes plateformes de micro-blogging comme Sina Weibo et Tencent Weibo. Selon les dernières études, Sina Weibo, le Twitter chinois compterait près de 400 millions d’usagers. Le réseau social, Tencent Weibo en recenserait près de 507 millions, mais les membres y seraient beaucoup moins actifs que sur Sina Weibo.

Par ailleurs, en 2012 la Chine comptait 242 millions de cyber-acheteurs. Un chiffre en hausse de 48 millions en un an.

Après l’annonce de cette prise de participation, l’action de Sina a enregistré une hausse de 17%.

Retrouvez ici notre dossier sur la Chine numérique.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Chine: Alibaba s’offre 18% du capital du site de micro-blogging Sina Weibo
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD
Powerup
CleanTech: PowerUp lève 5 millions d’euros auprès d’EDF et Supernova Invest
Nodalview lève 4,1 millions d’euros pour profiter de la digitalisation forcée du secteur immobilier
Cumul.io lève 3,5 millions d’euros auprès d’Axeleo Capital, LRM et SmartFin
Pourquoi Dassault Systèmes met la main sur la startup américaine NuoDB
Kingfisher rachète NeedHelp pour accélérer la digitalisation de ses services de bricolage