ActualitéBusinessStartup

[Closing] Ventech lève 75M d’euros pour son nouveau fonds dédié au numérique

Ventech, société de capital risque spécialisée dans les startups innovantes, vient d’annoncer le premier closing de son quatrième fonds. Baptisé Ventech Capital F, le nouveau véhicule d’investissements doit gérer, à terme, 100M €.

Le premier closing, souscrit par le Fonds Européen d’Investissement, Natixis Private Equity, CDC Entreprises, Malakoff Médéric, le groupe BPCE, Pactinvest ainsi que des family offices a, d’ores et déjà, permis de lever 75M €.

Le nouveau véhicule d’investissements fera de l’économie digitale son principal terrain de jeu. Ventech Capital F s’intéressera ainsi particulièrement aux startups liées à internet, aux medias, au e-commerce et au mobile. Par ailleurs, le nouveau fonds ciblera aussi bien la France que les autres pays européens, mais également les pays voisins en forte croissance, à l’image de la Russie et de la Turquie.

Parmi les principales opérations web de Ventech on retrouve : Vestiaire Collective, Webedia, Viadeo ou encore Withings, 1885 et Newsring, pour n’en citer que quelques-unes.

Ventech a été fondé il y a près de 15 ans par Alain Caffi, Jean Bourcereau et Eric Huet. Claire Houry a rejoint ces trois associés en 2008, lorsque Ventech a ouvert une antenne en Chine. La société gère aujourd’hui plus de 400 M€ . 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Closing] Ventech lève 75M d’euros pour son nouveau fonds dédié au numérique
GameStop annonce le départ de son directeur général, l’action flambe en Bourse
Zoom lance un fonds de 100 millions de dollars pour les développeurs d’applications
Cryptomonnaies: alors que le marché s’envole, le Royaume-Uni travaille sur sa propre monnaie numérique
Starling Bank
La FinTech britannique Starling Bank lève 50 millions de livres auprès de Goldman Sachs
[Webinar] Comment ManoMano utilise l’analyse de produit pour croître et pour fidéliser ses clients
Jeux vidéo: avec « Hadès », le studio indépendant Supergiant séduit joueurs et développeurs