ActualitéBusinessDesignTech

Design: les grandes tendances à surveiller dans la Tech en 2017

Après l'ère du «design thinking», nous entrons dans l'ère du «computational design», une nouvelle approche qui met en scène les différents processus de fabrication d’un produit en schématisant chaque étape (logiciels utilisés, langages etc.), sans même avoir besoin d’apprendre le code, selon le spécialiste du design interactif John Maeda. ​Ainsi à l'heure actuelle, 2 designers sur 5 déclarent apprendre à coder, et un tiers d'entre eux ont un background d'ingénieurs ou de scientifiques. 

Dans son «Design in Tech Report 2017», John Maeda détaille comment le «computational design» permet de proposer une expérience d'utilisation individualisée d'un produit (smartphone, ordinateurs, …) ou d'un service (une application mobile) utilisé par des milliards de personnes en même temps. 

Preuve de l'importance que prend le design dans le développement d'applications en ligne, Facebook, Google et Amazon ont fait grandir leurs équipes de designers de 65% ces dernières années. En intégrant le design à la plupart de leurs parcours, les grandes écoles comme Harvard, le MIT ou encore l'INSEAD ne s'y trompent pas: avec le développement Web, le design est en passe de devenir la nouvelle compétence recherchée par les entreprises. Etat des lieux d'une discipline en plein essor. 

Crédit photo : Pexels

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Design: les grandes tendances à surveiller dans la Tech en 2017
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Retail: à l’approche des fêtes, quelle réponse face à l’évolution des tendances d’achats?
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch