ActualitéBusinessDesignTech

Design: les grandes tendances à surveiller dans la Tech en 2017

Après l'ère du «design thinking», nous entrons dans l'ère du «computational design», une nouvelle approche qui met en scène les différents processus de fabrication d’un produit en schématisant chaque étape (logiciels utilisés, langages etc.), sans même avoir besoin d’apprendre le code, selon le spécialiste du design interactif John Maeda. ​Ainsi à l'heure actuelle, 2 designers sur 5 déclarent apprendre à coder, et un tiers d'entre eux ont un background d'ingénieurs ou de scientifiques. 

Dans son «Design in Tech Report 2017», John Maeda détaille comment le «computational design» permet de proposer une expérience d'utilisation individualisée d'un produit (smartphone, ordinateurs, …) ou d'un service (une application mobile) utilisé par des milliards de personnes en même temps. 

Preuve de l'importance que prend le design dans le développement d'applications en ligne, Facebook, Google et Amazon ont fait grandir leurs équipes de designers de 65% ces dernières années. En intégrant le design à la plupart de leurs parcours, les grandes écoles comme Harvard, le MIT ou encore l'INSEAD ne s'y trompent pas: avec le développement Web, le design est en passe de devenir la nouvelle compétence recherchée par les entreprises. Etat des lieux d'une discipline en plein essor. 

Crédit photo : Pexels
Tags

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.
Design: les grandes tendances à surveiller dans la Tech en 2017
YouTube
YouTube et les annonceurs: chronique d’une relation compliquée
Reconnaissance faciale
Inégalités, préjugés: des chercheurs appellent à réguler l’intelligence artificielle
Aircall lance une marketplace pour créer un écosystème d’applications B2B autour de la téléphonie
FinTech : Qwil lève 24,4 millions de dollars pour accorder des prêts aux freelances et aux petites entreprises
Recrutement international: le Lillois Cooptalis lève 14 millions d’euros pour financer son expansion
Yubo, le réseau social pour les adolescents, lève 11 millions d’euros
Copy link