ActualitéEurope

Devialet à la conquête du « grand public » avec son enceinte Phantom Reactor

Avec l'AFP

Le spécialiste français du son haut-de-gamme Devialet a lancé mardi une enceinte à moins de 1.000 euros, poursuivant ainsi sa volonté de rendre ses technologies « plus accessibles au grand public« . Devialet s’est fait un nom grâce à un amplificateur (vendu entre 5.000 et 28.000 euros) et une enceinte (entre 1.500 et 2.500 euros) hybrides, qui allient selon l’entreprise la qualité de l’analogique et la puissance du numérique.

Avec l’enceinte Phantom Reactor, quatre fois plus compacte que sa grande sœur Phantom et environ 500 euros moins chère, Devialet espère atteindre un millier de points de vente dans les six mois à venir, notamment en Asie, contre 460 actuellement.

Objectif: vendre 100 000 Reactor

« Nous vendons quelques milliers d’amplis Expert par an, quelques dizaines de milliers de Phantom, l’objectif avec Reactor c’est d’atteindre les 100.000« , a déclaré à l’AFP le directeur général de Devialet, Franck Lebouchard.

Depuis juin, les produits Devialet ne sont toutefois plus disponibles dans les Apple Store qui avaient contribué à faire connaître la marque. Devialet a évoqué une « séparation entre amis » dont les intérêts « n’étaient plus les mêmes » après le lancement de l’enceinte intelligente d’Apple.

La taille et le prix de la nouvelle enceinte ont cependant ouvert « le réseau de distribution mondial » à l’entreprise, qui a négocié avec d’autres grands magasins au Japon, en Scandinavie, mais aussi avec la Fnac en France, Selfridges au Royaume-Uni et Microsoft aux Etats-Unis.

Avec le géant américain de l’informatique, le but est d’atteindre le marché du jeu vidéo en proposant l’enceinte à côté des consoles Xbox.

A terme, l’objectif de Devialet est de s’implanter dans « tous les secteurs où la musique a une place importante« . En 2017, l’entreprise avait conclu un accord avec le groupe britannique de télévision Sky pour commercialiser une box intégrant ses technologies. Après une levée de fonds record en 2015 (100 millions d’euros), des groupes comme Renault avaient également rejoint l’aventure. « Un jour le son et l’image seront importants dans une voiture, cela fait partie de nos ambitions, mais cela prendra du temps », a précisé Franck Lebouchard.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
devialet-phantom-reactor
Devialet à la conquête du « grand public » avec son enceinte Phantom Reactor
La croissance d’Aramis Auto soutenue par le marché de l’occasion
Commission sur les applications: Apple fait une nouvelle concession
[Webinar] Comment simplifier vos processus et réduire vos coûts grâce à la signature électronique ?
Walmart achète des actifs de JoyRun pour compléter son service de livraison
En route vers une consolidation du marché des VTC
Dans sa course contre TikTok, Snapchat lance Spotlight pour séduire les jeunes utilisateurs