Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
ActualitéBusinessStartupStartup du jour

[FW Radar] Jenji, la solution pour simplifier les notes de frais

Pierre Queinnec et Nicolas André se sont rencontrés en 2003 dans une société de conseil. Après avoir fondé leur société de conseil et d’expertise en 2006, Zenika, ils se lancent dans une nouvelle aventure en créant Jenji, une plate-forme pour gérer les dépenses professionnelles.

Plus de détails avec Pierre Queinnec, co-fondateur de Jenji :

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

Aujourd’hui, les directions financières des PME, ETI et Corporates ne traitent pas leur flux de dépenses professionnelles (notes de frais, indemnités kilométriques, factures d’achat) avec des outils adaptés. Classiquement les dépenses professionnelles riment avec ressaisies interminables sur Excel, transmissions de pièces papier, risques d’erreur humaine, pertes de justificatifs, ainsi que de façon globale des pertes de temps et des absences d’optimisations (TVA, TVA intra, taxes sociales) à tous les niveaux.

Quelle est votre proposition de valeur?

Jenji est une solution de gestion des dépenses professionnelles. De la prise en photo d’un reçu restaurant jusqu’à l’export dans l’ERP comptable, Jenji gère le processus de A à Z et offre à tous les acteurs de l’entreprise un gain de temps et de sécurité considérable. Depuis une photo du justificatif ou l’import d’une facture numérique, Jenji extrait toutes les informations grâce à une intelligence artificielle dite de Deep Learning, pour garantir la meilleure reconnaissance du marché. Les données essentielles des justificatifs sont ainsi automatiquement extraites (le vendeur, la catégorie de la dépense, les totaux avec la devise et le pays, le détail de la TVA, etc).

Quelques secondes suffisent à Jenji pour numériser, transmettre et analyser votre dépense. Vous n’avez plus rien à faire!

Et encore mieux, Jenji est à ce jour le seul en France à proposer la valeur probante des justificatifs numérisés, en partenariat avec Docapost, filiale du Groupe La Poste. En clair, vous n’êtes même plus dans l’obligation de conserver, ni d’archiver les justificatifs originaux papier de vos dépenses. Vous pouvez les laisser sur la table de votre restaurant!

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nos clients vont de la PME aux multi-nationales avec quelques dizaines de milliers de salariés. En un an de commercialisation nous avons pu signer de belles références, dans un marché qui précédemment se jouait en appel d’offres sans aucun test réel des applicatifs. Aujourd’hui les opérationnels ont repris le dessus, les « producteurs » de notes de frais souhaitent évidemment une expérience utilisateur de qualité, qui leur permet de vraiment gagner du temps; de même pour tous les autres acteurs de la chaîne, managers, compta, paie, audit, etc.

D’un autre côté, la profondeur fonctionnelle nécessaire pour installer un client de grande taille fait que nous sommes les seuls à pouvoir répondre face aux acteurs historiques du marché, mais avec une avance technologique et UX très forte.

Quel est votre plan de développement?

Aujourd’hui le focus produit est sur des fonctionnalités avancées qui ne concernent en majorité que les sociétés avec de forts volumes de dépenses. Notamment les systèmes d’optimisation de la TVA récupérable, de détection de fraudes, etc.

En moyenne nous doublons de taille d’équipe tous les 9 mois, nous avons maintenant enfin prévu plus large question locaux pour éviter de changer trop souvent. Nous venons d’emménager à la Grande Arche de la Défense, grâce au Swave.

À court terme, c’est d’aller dans un nouveau pays européen. Actuellement nous vendons ou sommes distribués en France, Suisse, Belgique et Luxembourg. D’ici peu nous devrions être dans un pays européen voisin, le recrutement est en cours. À moyen terme, d’être présent sur toute l’Europe de l’ouest. Sachant qu’aujourd’hui, nous avons des utilisateurs actifs chaque mois dans plus de 70 pays.

Quels sont vos enjeux?

Notre enjeu 2018 pour la France est de commencer à équiper le maximum de comptes type CAC40. Ce n’est pas forcément un enjeu de revenu, mais un enjeu d’image. Nous sommes à un point où de nombreuses sociétés de cette taille ont utilisé depuis de longues années le même logiciel de gestion de notes de frais, et où le sentiment collaborateur est dégradé. Les collaborateurs se rendent compte qu’il existe une offre comme Jenji, par exemple via notre app gratuite sur les stores, et découvrent que l’on peut déclarer une dépense en 15 secondes, montre en main. Cela permet d’entrer sur des appels d’offre où nous n’aurions que rarement été consultés.

Continuer à faire 20% de croissance en MRR chaque mois. C’est un vrai sport dans la vente B2B plus ou moins longue.

Une vraie réflexion en cours. Nous avons de très loin le meilleur produit, une excellente équipe qui exécute bien. D’un autre côté l’expense management est un secteur extraordinairement capitalisé côté US, avec des sociétés comme Certify, etc. Il faut se poser des questions.

Recruter. Nous recrutons des SDR, Inside Sales et Sales, ainsi que pour notre Support et Customer Success en permanence.

Qui sont vos concurrents?

Nous avons deux concurrents principaux, SAP Concur et Notilus de DIMO Software. Nous en avons la profondeur fonctionnelle sans la lourdeur, dans un système mobile-first, où le mobile n’est pas juste un compagnon mais le moyen canonique de saisie des dépenses au fil de l’eau. Nous sommes de plus les seuls à avoir un système d’extraction des informations depuis la photo d’un justificatif, qui fait que 4 secondes plus tard en moyenne, vous n’avez plus rien à saisir. Nous sommes aussi les seuls à proposer une option de traitement et de stockage des justificatifs numérisés permettant le zéro papier. Et je ne parle pas de nos intégrations natives dans les ERP comptables, mais aussi avec Dropbox, Slack, Salesforce, etc.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire?

Difficile à dire. Je ne me sens pas du tout concerné par le culte des personnalités comme Elon Musk, Steve Jobs, etc. La seule qui me vienne à l’esprit c’est Sheryl Sandberg, je ne sais pas si elle rentre dans la catégorie, mais j’ai apprécié son livre Lean In et son engagement pour l’égalité.

Les 5 applications qui vous sont indispensables?

– Gmail : parce que je passe une bonne partie de mon temps dans mes emails
– Slack : parce que le reste du temps je suis dans Slack
– Google Calendar : parce que le temps est l’essence de la startup et que malheureusement il faut sur-optimiser tout, tous les jours
– Spotify : pour les temps interstitiels et pour la maison
– Jenji : parce qu’une fois que l’on s’est réellement supprimé le souci des notes de frais et du papier, on ne revient pas en arrière

Les 5 événements tech auxquels il faut absolument participer?

– MiXiT : la meilleure conf tech et culture, une vraie diversité et des talks différents, pas les mêmes trucs en boucle
– Tech.Rocks : j’ai bien apprécié la première, c’est une excellente idée de faire se rencontrer des CTO entre eux
– VivaTech : intéressant l’année dernière, nous y serons cette année aussi probablement
– Paris Fintech Forum : dans le milieu de la FinTech, c’est la star européenne
– Fin&Tech Community : l’événement de référence français pour les FinTech

Une start-up à nous faire découvrir ?

Trello, une petite startup sympa et peu connue… Non je plaisante. Je dirais Agorize, même si elle est déjà très connue. C’est une belle boîte avec un beau produit.

Les données clés:

  • Fondateurs : Pierre Queinnec et Nicolas André
  • Date de création : Début 2015
  • Levée de fonds : 1 million d’euro, septembre 2017, seed leadé par Axeleo Capital et incluant Sogescot et des business angels, notamment l’ancien management de Talend.

 

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This