ActualitéArts et CultureBusinessEdTechStartupStartup du jourTech

[Radar #EdTech] Speekoo, l’application pour apprendre les langues tout en voyageant

Alexis Collomb était l’un des professeurs d’Etienne Genvrin, qui lui a alors présenté le produit qu’il développait en parallèle de ses études. Alexis a été séduit par le produit. Ils se sont lancés dans l’aventure entrepreneuriale avec Speekoo, une plateforme d’apprentissage de langues basée sur une approche linguistique innovante couplée à une immersion culturelle.

Plus de détails avec Etienne Genvrin, co-fondateur de Speekoo:

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

Notre résolvons trois problèmes : le problème d’accessibilité (nous rendons accessibles à tous même les langues les plus compliquées), le problème de persistance (nous enseignons la langue de telle manière que l’apprentissage ne soit pas court-termiste) et le problème de rapidité (nous enseignons les langues bien plus rapidement).

Le besoin ? Aujourd’hui, il est de coutume de dire que les Français sont nuls en langues et qu’il existe de facto un besoin très fort de changer nos méthodes d’apprentissage. Nous pouvons tout à fait devenir les champions européens des langues de demain. Nous en sommes convaincus.

Quelle est votre proposition de valeur?

Speekoo c’est avant tout une solution innovante d’apprentissage de langues, qui se base sur une approche constructive où chaque connaissance permet de mieux comprendre la suivante. Mais c’est aussi une manière tout à fait inédite d’apprendre les langues qui n’utilisent pas notre alphabet telles que le chinois, le japonais, le russe ou l’arabe. Le tout a une rapidité jamais égalée et intégré à un produit au design immersif et gamifié qui donne à l’apprenant la curiosité et la motivation d’aller toujours plus loin.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Aujourd’hui, nous avons près de 30 000 utilisateurs inscrits sur notre plateforme. Ce qu’ils recherchent ? Avant tout une méthode différente de ce qui existe sur le marché, une méthode moins scolaire et plus efficace, qui ne nécessite pas tant d’efforts et qui leur permet d’apprendre sans avoir forcément de solides connaissances préalables ou une mémoire hors du commun. Certains cherchent aussi l’exotisme et apprécient beaucoup le fait que nous proposons des langues aussi diverses que le japonais, le chinois, le russe, le grec ou l’arabe.

Les usages ? La plupart des utilisateurs sont sur smartphone. Ils profitent de leurs trajets quotidiens ou de leurs petites pauses. La durée moyenne d’une session est de 8 minutes ce qui correspond à 1 voir 2 leçons pour les plus rapides. C’est ce que nous voulions en proposant des leçons très courtes (4 – 5 minutes environ)

Quel est votre plan de développement?

Aujourd’hui la solution est entièrement gratuite mais nous comptons dans les prochaines semaines la rendre payante à partir d’un certain niveau. Nous comptons aussi rajouter du contenu sur les langues que nous avons déjà pour proposer l’apprentissage le plus complet possible et pouvoir monétiser au mieux notre savoir-faire.

Concernant la croissance, nous visons les 100 000 utilisateurs pour fin Juillet, en s’appuyant essentiellement sur la thématique voyage avant l’été et la coupe du monde en Russie (nous sommes les seuls à proposer le russe). L’internationalisation quant à elle est prévue pour la rentrée, nous sommes déjà en plein dedans avec le développement de la plateforme en anglais.

Quels sont vos enjeux?

Notre enjeu principal aujourd’hui c’est la croissance utilisateur. Nous avons un produit qui est très différenciant et nous devons capitaliser dessus au maximum. Le fait que nous passions bientôt à la version anglaise n’est pas anodin, le marché français est petit en comparaison avec le marché anglophone, et la demande sur ce dernier est gargantuesque. Nos revenus seront directement proportionnels au nombre d’utilisateurs que nous arriverons à toucher. Au point de vue financier justement, nous cherchons des fonds à fin juin pour accélérer notre acquisition et agrandir notre équipe en interne.

Qui sont vos concurrents?

Nos concurrents sont principalement Babbel, l’allemand que tout le monde connaît, et Duolingo, l’américain qui est leader mondial mais qui n’est pas encore trop connu en France. Il y en a bien sûr plein d’autres mais ils sont beaucoup moins connus.

Ce qui nous distingue d’eux : trois choses, notre approche linguistique (beaucoup moins scolaire, et bien plus efficace), notre simplification des langues rares (chinois, japonais, russe, arabe et grec), notre design immersif et gamifié qui invite au voyage et qui fait traverser l’apprenant au travers de villes et de pays dans lesquels il va bientôt pouvoir se rendre !

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire? Pourquoi?

Elon Musk, pour sa force de travail. J’ai toujours été passionné par les gens qui étaient capables de travailler sans relâche et d’accomplir de grandes choses par la force de leur travail. C’est quelqu’un d’éminemment intelligent et profondément passionné par son travail. Je ne peux être qu’admiratif de ça.

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

Google Keep : pour prendre des notes quand je pense à quelque chose dans la rue ou dans le métro. Je dois avoir un millier de notes maintenant !

Google Play Console : pour avoir en live les avis des gens qui notent Speekoo sur le playstore et avoir des metrics sur les téléchargements et la rétention. Je dois ouvrir l’application 10 fois dans la journée au moins !

Slack : on ne la présente plus bien sûr … Il faut bien rester connecté avec son équipe H24, non ?

LinkedIn : j’utilise beaucoup LinkedIn il faut avouer, j’aime beaucoup écrire des articles sur la méthodologie linguistique que nous avons développée et rencontrer d’autres gens passionnés de langues comme moi !

Speekoo : bien sûr je dois toujours rafraichir mes connaissances en langues pour garder en tête les 10 langues que j’essaie d’être capable de parler en même temps !

Les 5 événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi :

La Maddykeynote : Ça fait deux ans que j’y participe et je trouve l’évènement très intéressant. J’ai eu l’occasion de rencontrer de nombreuses personnes ces deux dernières années avec lesquelles j’ai pu aller beaucoup plus loin.

Le CES : Encore trop gros pour nous, principalement parce que nous n’offrons pas encore de version internationale, nous comptons sérieusement y aller dans les prochaines années. À défaut d’y être, on suit ça avec beaucoup d’intérêt, notamment pour les technologies immersives comme la VR qui vont bouleverser les apprentissages dans les prochaines années.

Le websummit de Lisbonne : Cette année nous y seront très probablement, c’est pour nous un excellent moyen de parler de notre version internationale à l’échelle européenne. Beaucoup plus abordable et proche de nous que le CES, nous avons suivi les dernières années avec intérêt.

Viva Technology : le plus grand évènement tech en France, on ne le présente plus. Nous nous y sommes rendus l’année dernière mais nous n’avions pas de stand. Un peu trop tech pour l’instant pour ce qu’on a créé, mais quand on fera de la VR ou un chatbot avec de l’IA, on y pensera sérieusement …

La polyglot conference : alors oui c’est pas un évènement entièrement tourné vers la tech, mais on y parle souvent des technologies qui risquent de modifier nos manières d’apprendre. Et c’est pour nous une super manière de benchmarker ce qu’il se fait en matière d’apprentissage de langues.

Une start-up à nous faire découvrir ?

Une super start-up qui travaille juste à côté de nous, Panda Guide, ils travaillent sur un casque de réalité augmentée audio pour aider les aveugles à s’orienter. Ils ont déjà gagné pas mal de prix, ont une super équipe et un super projet !

Photo by Kyle Glenn on Unsplash

Les données clés:

  • Fondateurs : Alexis Collomb et Etienne Genvrin
  • Date de création : Décembre 2015
  • Levée de fonds : Nous avons levé 250 000 euros depuis le début de l’aventure. Les investisseurs sont principalement des financiers qui viennent du private equity.
  • Siège : Paris 8ème
Tags
Plus d'infos

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer