ActualitéLes levées de fondsRetail & eCommerce

HomeToGo lève 20 millions de dollars pour son moteur de recherche de locations de vacances

Le montant

La start-up allemande HomeToGo, qui édite un moteur de recherche de locations de vacances, vient de lever 20 millions de dollars auprès du fonds américain Insight Venture Partners, et de ses investisseurs historiques DN Capital et Acton Capital Partners.

Le marché

Fondée en 2014 par Patrick Andrä, Wolfgang Heigl et Nils Reggge, HomeToGo permet aux internautes de rechercher une location de vacances en agrégeant les résultats de recherche parmi plusieurs sites partenaires, comme Booking.com, Interhome ou encore Homelidays. Aujourd'hui, le service revendique plus de 200 sites partenaires dans le monde pour un total de 6 millions d'annonces disponibles. Une fois que l'internaute a trouvé l'offre lui correspondant, il est redirigé vers le site du prestataire.

La société fondée se positionne ainsi sur un marché convoité par d'autres acteurs, comme Likibu qui propose également de comparer les offres de locations d'appartements ou de maison de sites comme Homelidays, Housetrip ou encore Pierre & Vacances.

Les objectifs de la Start-up

Avec ce nouvel investissement, HomeToGo annonce vouloir poursuivre son développement technologique et accélérer à l'international. La société couvre actuellement neuf marchés en Europe (Italie, Espagne, Royaume-Uni…) et outre-Atlantique (Etats-Unis). 

Fondateurs : Patrick Andrä, Wolfgang Heigl et NilsReggge

Création : 2014

Siège social : Berlin (Allemagne)

Financement : 20 millions de dollars levés en avril 2016

Concurrent : Likibu

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Bouton retour en haut de la page
HomeToGo lève 20 millions de dollars pour son moteur de recherche de locations de vacances
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
[Série D] Exotec lève 335 millions de dollars pour devenir la première licorne industrielle française
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies