Actualité

[Initiative J-50] 577 spécialistes pour interpeller les députés sur les enjeux du web

Complexes, ambivalentes, multiples, riches… Les mutations du numérique représentent des enjeux majeurs pour notre économie. Conscient du potentiel de cet écosystème, le think-tank Renaissance Numérique lance, à quelques mois des élections présidentielles et législatives, une grande initiative de sensibilisation des politiques au numérique, en mettant en place un nouveau réseau national.

Baptisée The Social Nextwork, la plateforme regroupe non seulement des startupers, mais également des enseignants, des chercheurs, blogueurs ou consultants. Tous ont pour vocation de jouer le rôle « d ‘éclaireur du net ». L’idée étant de rassembler autant de bénévoles que de députés, soit 577 spécialistes, pour un maillage territorial complet.

Partant du constat que les parlementaires sont plus sensibilisés aux risques qu’au potentiel que peut apporter l’économie numérique, chaque membre du réseau The Social Nextwork a pour mission de demander un rendez-vous avec le député de sa circonscription pour le 2 décembre prochain afin d’échanger sur les enjeux de l’internet français. L’occasion donc d’aborder les actions à mener tant au niveau local qu’à l’échelle nationale, en matière de numérique. De leur côté, les députés pourront, eux, poser toutes les questions qu’ils souhaitent autour de sujets souvent complexes.

Pour l’heure, le réseau ne compte que 150 éclaireurs. L’enjeu est donc de taille pour arriver aux 577 souhaités. Loïc Bodin, directeur général du think-tank précise: »Construire notre réseau est notre première priorité. Nos membres viennent aujourd’hui d’envoyer une première campagne d’emailing pour interpeller les députés. Après le rendez-vous du 2 décembre, nous souhaitons rédiger une synthèse puis organiser une rencontre à l’Assemblée Nationale. Chacun devra, après, comparer et mettre en exergue les programmes numériques proposés par les députés ».

Renaissance Numérique est le think-tank du numérique citoyen en France, indépendant et apolitique. Créé en 2005, il est composé des principaux dirigeants des entreprises de l’internet en France ainsi que de chercheurs et universitaires réputés. Il est co-présidé par Christine Balagué et Guillaume Buffet. 

Pour rejoindre le réseau.

Bouton retour en haut de la page
[Initiative J-50] 577 spécialistes pour interpeller les députés sur les enjeux du web
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Match va verser 441 millions de dollars aux fondateurs de Tinder pour solder un contentieux