/ InsidersActualitéBusinessStartupTech

[INSIDERS] Les 5 infos Tech qu’il ne fallait pas manquer

  • Amazon va ouvrir un hub pour l’intelligence artificielle et les drones au Royaume-Uni.
  • Snapchat lance un gestionnaire de publicités en libre-service.
  • Débat présidentiel: qui des deux candidats a suscité le plus d'émotions ? 
  • Qui sont les professionnels les plus présents sur LinkedIn ?
  • Les nominations : Christophe Rebecchi, Norbert Le Boennec, Klicia Schubert, Clément Bouton…

 

[tabs]

[tab title= « Décollage imminent »]

Amazon va ouvrir un hub pour l’intelligence artificielle et les drones au Royaume-Uni

Amazon Prime AirAmazon intensifie ses efforts pour réduire ses temps de livraison. Dans ce sens, la marketplace américaine a annoncé l’ouverture à l’automne prochain d’un hub de 5 580 mètres carrés à Cambridge, au Royaume-Uni. Ce dernier sera dédié à la recherche dans l’intelligence artificielle et pourra accueillir plus de 400 employés.

Ce nouveau centre de R&D permettra à Amazon de progresser sur son assistant vocal Alexa, son enceinte intelligence Echo ou encore sa liseuse Kindle. C’est d’ailleurs à Cambridge qu’est basée la start-up Evi, rachetée par Amazon en 2012 et dont la technologie a été mise à contribution pour développer Alexa. 

Avec ce nouveau hub, la firme américaine entend également progresser en matière de livraison par drone. En décembre dernier, Amazon avait réalisé sa première livraison par drone dans le comté de Cambridgeshire, au Royaume-Uni. Désormais, Amazon cherche à accélérer le développement de «Prime Air», son système de livraison par drone, pour réduire ses délais de livraison.

Cette année, Amazon prévoit de recruter 5 000 employés supplémentaires au Royaume-Uni, ce qui portera les effectifs de la firme américaine outre-Manche à 24 000 collaborateurs. Au total, Amazon va créer 15 000 emplois en Europe en 2017, dont 1 500 en France.

Lire aussi :

 

[/tab]

[/tabs]

 

Snapchat lance un gestionnaire de publicités en libre-service

Snapchat Ad ManagerSnap, la maison-mère de Snapchat, veut accélérer dans la monétisation des espaces publicitaires de son application de messagerie éphémère. Ainsi, la société américaine vient d’annoncer le lancement d’un gestionnaire publicitaire en libre-service. Celui-ci sera accessible gratuitement à partir du mois de juin. 

Baptisé «Ad Manager», l’outil repose sur le même modèle que le dispositif de Facebook à destination des annonceurs. Le gestionnaire de publicités de Snapchat permettra à tous les annonceurs qu’ils soient gros ou petits, d’acheter de la visibilité sur l’application. La plateforme intègre également un «Business Manager», pour gérer les rôles et les autorisations des membres de l’équipe publicitaire de l’annonceur, et un «Mobile Dashboard», pour gérer les campagnes publicitaires en temps réel à partir de son smartphone. Toutefois, le gestionnaire publicitaire de Snapchat ne permet pas d’acheter des «Lenses» ou des «Geofilters» sponsorisés. 

Snapchat revendique 158 millions d’utilisateurs quotidiens, en progression de 48% en 2016. L’an passé, Snap a enregistré 404,5 millions de dollars de revenus, contre 58,7 millions de dollars en 2015. Cependant, la société n’est toujours pas rentable, avec une perte nette de 514,6 millions de dollars. Lors de son IPO début mars, Snap a réussi à lever 3,4 milliards de dollars.

Lire aussi :

 

Débat présidentiel : qui des deux candidats a suscité le plus d'émotions ? 

Qui d'Emmanuel Macron ou de Marine Le Pen a provoqué le plus d'émotions chez les spectateurs du débat de l'entre-deux-tours? C'est la question que s'est posée la société Datakalab, spécialisée dans le conseil en neuromarketing. Premier constat, si Marine Le Pen a suscité légèrement plus d'émotions qu'Emmanuel Macron (11,1% contre 10,6%), elle s'est surtout imposée en matière d'émotions négatives (+15% par rapport à son concurrent). Emmanuel Macron a quant à lui suscité 5% d'émotions positives de plus que son opposante.

«Attention, le négatif peut aussi nourrir le côté victime de Marine Le Pen. Il faut faire très attention, ce n'est pas parce qu'elle génère plus d'émotions négatives que c'est en sa défaveur. Les émotions, qu'elles soient positives ou négatives, créent des ancrages mémoriels. C'est ce qui s'est passé avec Trump.», analyse pour FrenchWeb Anne-Marie Gaultier, présidente de Datakalab. 

Parmi les thématiques qui provoquent le plus d'émotions, les institutions arrivent en tête, ex-aequo avec l'introduction du débat (14% d'engagement émotionnel). La question du temps de travail a quant à lui suscité un engagement émotionnel évalué à 13%. Lorsque les candidats ont évoqué la question de la sécurité en revanche, cela a suscité un engagement émotionnel de 9,7%, l'un des sujets les moins chargés en émotions, avec celui des retraites (9,1%). 

datakalab-201705

** Etude réalisée par Datakalab, sur un panel de 30 personnes, représentatif de la population française.

Lire aussi : Le Débrief de la semaine, avec Anne-Marie Gaultier (Datakalab) et Xavier Mouradian (CultureSecrets)

 

Qui sont les professionnels les plus présents sur LinkedIn ?

Si les professionnels du recrutement sont les professionnels les plus présents sur LinkedIn, le secteur du capital-risque et du capital-investissement est également friand des services du réseau social professionnel, si l'on en croit des données reprises par Statista. En termes de métiers, les professionnels des RH arrivent en tête, suivis des professionnels de la gestion de produits. 

Infographie: Qui sont les plus connectés sur LinkedIn ?  | Statista

 

Les nominations : Christophe Rebecchi, Norbert Le Boennec, Klicia Schubert, Clément Bouton…

 

Christophe-RebecchiChristophe Rebecchi devient directeur des ventes Europe du Sud de Winshuttle

Winshuttle annonce l'arrivée de Christophe Rebecchi au poste de directeur des ventes Europe du Sud. Il était précédemment Regional Sales Director de Trintech France.

 

Norbert-Le-BoennecNorbert Le Boennec rejoint Weave en tant qu'associé

Le cabinet Weave annonce l'arrivée de Norbert Le Boennec au poste d'associé. Il sera chargé de l'offre finance et Business Performance. Norbert Le Boennec occupait auparavant le poste de partenaire chez Deloitte.

 

Klicia-SchubertBraaxe promeut deux de ses collaborateurs 

Braaxe annonce la promotion de deux de ses collaborateurs. Auparavant planneuse stratégique, Klicia Schubert devient responsable Business et Stratégie. Quant à Clément Bouton, il arrive au poste de directeur de création après avoir été directeur artistique puis directeur de production.

 

 

[tabs]

[tab title= »L’emploi à la Une »]

Traffic Addicts recherche son Traffic Manager – Google Adwords – Barcelone (H/F)

Traffic Addicts possède l’un des réseaux de sites de divertissements les plus visités sur les marchés francophones. Plus de 12 millions de visiteurs uniques par mois consultent et partagent le contenu produit par sa formidable équipe. Chaque mois, plus d’1 Milliard d’impressions d’annonces sont diffusées sur les 8 marques virales et sociales gérées par Traffic Addicts. L’expansion sur le marché américain et la croissance de l’audience mobile permettra au réseau de tripler ses performances d’audience et d’inventaire disponible avant la fin du deuxième trimestre 2017.

Une équipe dynamique de plus de 15 collaborateurs, incluant Traffic Managers, Editeurs de contenu, Développeurs, Rédacteurs, Réalisateur vidéo, Web designers et Chefs de projet produisent et diffusent les contenus a fort potentiel viral qui représentent les valeurs des marques annonceurs et le succès de notre stratégie.

Dans le cadre de notre développement international, nous recherchons un(e) Traffic Manager Google Adwords. Rejoignez une équipe hyper fun et motivée pour une formidable opportunité de carrière dans nos bureaux high tech situés à Barcelone

Mission :

Sous la responsabilité d’un Senior Traffic Manager, vous serez en charge de la planification et l’acquisition media pour le compte d’un portefeuille d’annonceurs leaders sur le marché. Votre implication et votre capacité à innover seront gages de votre réussite. Pour réaliser cette mission, vous devrez être capable de:

  • Maîtriser intégralement l’outil de publicité Google Adwords
  • Optimiser le CTR et les enchères de vos publicités (textuelles et display) ainsi que les pages de destinations
  • Analyser les données et synthétiser vos résultats
  • Être créatif, renouveler vos supports et respecter les objectifs de ROI définis par votre responsable d’acquisition média

 

Postulez ici.

[/tab]

[/tabs]

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This