/ InsidersA la uneActualitéEurope

[INSIDERS] Les Niçois de Wildmoka lèvent…

[tabs] [tab title= « Deal au Sud: »]

Cristian LivadiottiWildmoka, éditrice d'une plateforme d'analyse et d'enrichissement en temps réel des contenus télévisuels, a anoncé une première levée de fonds de 2 millions d'euros, auprès de trois investisseurs – Apicap, Entrepreneurs Factory et Starquest – avec le support de Bpifrance. Son objectif : accélérer sa croissance, et poursuivre une stratégie de développement international entamée début 2015.

Fondée en 2013 à Sophia-Antipolis par Cristian Livadiotti et Thomas Menguy, la start-up veut «offrir de nouvelles façons de consommer et monétiser les contenus mass-médias dans l'univers du numérique.» Soutenue par la société Advans Group, Wildmoka propose aux chaînes de télévision, détenteurs de droits, etc. une plateforme cloud leur permettant de créer des expériences audio-visuelles innovantes. En juillet 2014, Wildmoka a signé le premier partenariat commercial avec CanalStart (groupe Canal+). En 2015, elle se déploie sur D8, NRJ12 et TF1 et signe un partenariat avec Microsoft. 

«Nous sommes maintenant à une période charnière, et il est temps d'accélérer. Nous sommes très heureux de renforcer les capacités de croissance de Wildmoka en accueillant Apicap, Entrepreneurs Factory et Starquest dans cette aventure», indiquent Cristian Livadiotti (en photo) et Thomas Menguy.

[/tab]

[/tabs]

 

Les réseaux TOR et le wifi public interdits?

Conséquence de l'état d'urgence décidé par le gouvernement, la direction des libertés publiques et des affaires juridiques (DLPAJ) a établi une liste des nouvelles mesures sécuritaires éventuelles à prendre pour pallier à toutes menaces. Parmi elles, l'idée d’«interdire les connexions wifi libres et partagées» et de supprimer « les connexions wifi publiques », sous peine de sanctions pénales, comme le révélait LeMonde. Autre cible sur le bureau du ministre de l'Intérieur, les réseaux chiffrés TOR. Le chiffrement est-il complice du djihadisme? Au ministère, ils seraient nombreux à le penser…

 

Le chiffre: 2 427 euros 

C'est le ticket moyen de l'investissement fait par des femmes sur la plateforme WiSEED, soit 400 euros de plus que les hommes, à âge égal. Chez WiSEED, les femmes représentent 8% des investisseurs réguliers. Elles n'hésitent d'ailleurs pas à s'orienter vers des investissements dans des startups (8%) plutôt que dans l'immobilier (5,7%). Profil de ces investisseuses: 50 ans, CSP+, et réalisant deux investissements par personne en moyenne.

Revoir l'interview Frenchweb de WiSEED en septembre 2015 et son projet d'introduction en Bourse:

 

Offrir un Zlatan à son équipe

Boris BergerotC'est ce que propose la nouvelle plateforme GiveInSport dont le principe est de financer la venue de joueurs dans les clubs grâce aux dons. Pour offrir une perle à son club qui n'a pas les moyens, le site s'est même accrédité Intermédiaire en Financement Participatif par l'ORIAS. Les objectifs: «aider les clubs de sports professionnels à pouvoir acheter de nouveaux joueurs ou conserver leurs meilleurs éléments lors des marchés de transferts et permettre aux supporters d'un club de se mobiliser ensemble pour aider leur équipe à être plus compétitive, via une collecte de dons sécurisée», précise Boris Bergerot le cofondateur (en photo). Le site couvre actuellement 14 pays et 20 championnats de football en Europe et compte ouvrir début 2016 de nouveaux sports. La plateforme web est accessible en 7 langues et 7 devises.

 

Maroc Entrepreneurs

Afficher l'image d'origineL'association Maroc Entrepreneurs organise le 12 décembre la Journée de la Création d'Entreprise à l'ESCP Europe à Paris. L'événement viendra clôturer le concours Tremplin Maroc qui vise à créer l'émulation entre les différents porteurs de projets sélectionnés, désireux de créer ou développer leur entreprise au Maroc. Depuis 16 ans, l'ONG, représentée par des marocains résidant en France suit l'évolution socio-économique du Royaume. Le panel des intervenants réunira notamment: S.E.M. Chakib BENMOUSSA, Ambassadeur du Royaume du Maroc en France, Lamiae BENMAKHLOUF Directrice Générale Adjoint du Technopark (MITC), Rachid SAOUI Vice-président de HEC Numérique et cofondateur de AME-IT, Dounia BOUMEHDI Directrice Générale Maroc Numeric Fund, Zineb RHARRASSE Directrice Générale et Co-fondatrice StartUp Maroc, Mohamed EZZOUAK Fondateur de Yabiladi.com, Chafik SABIRY Ex-Président du directoire HP CDG IT Services et Entrepreneur dans l'économie digitale, Mohammed BOUMEDIANE Fondateur de HTTPCS, Hicham TRAGHA Cofondateur de 2PLC, Naoufal CHAMA, Fondateur StartUp Maroc et CEO DIGIMIND…

 

Le livre du jour : «Relevez le défi de l'innovation de rupture»

Pearson-défi-innovation-rupture-voiture« Plus aucune entreprise ne peut aujourd’hui, s’estimer à l’abri d’une rupture. (…) tout le monde est menacé. (…) Pour une entreprise, une rupture présente un double visage : c’est d’abord une menace potentielle pour son activité existante, mais c’est aussi l’opportunité de créer de nouvelles activités, source indispensable de sa croissance future. C’est là précisément le domaine de l’innovation de rupture», explique Philippe Silberzahn.

Professeur de stratégie à l'EM Lyon et chercheur associé à l’École polytechnique, il publie le livre «Relevez le défi de l'innovation de rupture», chez Pearson (196 pages / 26 € / 27 novembre 2015).

 

 

Les nominations 

Florence-LepageFlorence Lepage a été nommée Business Developer chez Vanksen. Diplômée de l'ESG en 1994, elle a commencé sa carrière en 1995 chez Proximity BBDO comme directrice de clientèle, puis elle a rejoint LILEDITION de 2000 à 2002 en tant que directrice de clientèle. Elle a intégré Bellevue communication en 2005 comme directrice du développement, jusqu'en 2011. La même année, Florence Lepage est rentrée chez MOONDA en tant que directrice conseil. Avant d'être nommée chez Vanksen, elle a été consultante et formatrice en stratégie de communications au sein du groupe INSEEC – Sup de Pub, Ionis Groupe – ISEG, de 2013 à 2015. Florence Lepage est également administratrice de d'APACOM Aquitaine depuis 2014. 

 

Antoine-MeunierWebedia a nommé Antoine Meunier au poste de directeur du marketing et de la communication de la régie publicitaire du groupe. Il sera chargé du développement et du positionnement de l'offre globale proposée par Webedia. Il a précédemment été Trade Marketing Director chez Dailymotion depuis 2014. Antoine Meunier a débuté sa carrière chez Mediametrie comme Marketing Analyst, Media Convergence de 2006 à 2007. Il est rentré au sein de M6 Métropole Télévision en 2008 comme Marketing research analyst. Antoine Meunier a quitté M6 comme Marketing Director en 2014.

 

Ton-ChhorTon Chhor est nommé vice-président chez Everteam, l'éditeur de logiciel de gestion de contenu. Il pilotera les activités de l'entreprise liées aux services clients. Rentré en 2013 chez Everteam, il a été Customer Service Director jusqu'en 2015. Ton Chhor a commencé sa carrière chez Atos comme Application Engineer de 1985 à 1990. Il intègre ensuite Computervision en tant que Southern Europe Technical Manager 1990. Il a quitté cette société en 1995 pour rentrer chez Sun Microsystems comme EMEA Solution Center Manager jusqu'en 1999. De 1999 à 2001, il est Managing Director chez NCR Corporation. Il a également fondé Econocom-Osiatis en 2001, il en prend la direction jusqu'en 2004, puis devient Director of alliances en 2005. de 2008 à 2012, Ton Chhor a été EMEA Executive Director en charge des NEC Computers chez NEC Corporation. Avant d'être chez Everteam, il a été chez BMC Software de 2011 à 2013, où il a successivement été Global Service Director responsible Europe du Sud puis Europe du Sud, Afrique et Moyen-Orient. 

 

 

[tabs] [tab title= »Ateliers en ligne »]

Hewlett Packard Enterprise, Stardust, Netwave, ils choisissent Frenchweb pour leurs ateliers en ligne

Découvrez leurs témoignages!

[/tab][/tabs]

[tabs] [tab title= »Le Salon du Numérique »]

Le FrenchWeb Day eSanté
Le 17 décembre 

Les nouvelles entreprises de la eSanté ne cessent d’attirer les investisseurs. Ces nouveaux entrants modifient l'échiquier et amènent des innovations qui pourraient permettre de faire évoluer les règles sacrées du secteur.

Cette journée réunira une vingtaine d'intervenants, acteurs de la santé en France, et à l'international.

L'objectif du FrenchWeb Day Santé est d'analyser et décoder les facteurs clefs de réussite aujourd'hui. Creatives, business, marketing, management, ou entrepreneurs, nous vous proposons 14 sessions pendant lesquelles nous aborderons sans concession les questions de l'innovation dans les medtech.

Découvrez l'agenda de cette journée à ne pas manquer 

[/tab][/tabs]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This