ActualitéCrowdfundingEuropeFinTech

La Banque Postale entre au capital de la plateforme de crowdlending WeShareBonds

  • La filiale du groupe La Poste s’apprête à entrer dans le capital de la plateforme de financement participatif à hauteur de 10%.
     
  • La Banque Postale intégrera l’offre de WeShareBonds au sein de ses services à destination des PME dès le premier semestre 2017.

 

La Banque Postale a décidé de s’allier avec WeShareBonds pour accélérer le financement des PME. La filiale du groupe La Poste s’apprête ainsi à entrer dans le capital de la plateforme de crowdfunding à hauteur de 10%. Les détails financiers de l’opération n’ont pas été dévoilés. Dans le même temps, un partenariat industriel a été conclu entre les deux parties.

Lancée en juin dernier, WeShareBonds propose aux particuliers de prêter de l’argent aux petites et moyennes entreprises. Pour se positionner dans un secteur en plein essor, le modèle économique de la plateforme de financement participatif est basé sur un fonds de crédit, alimenté par les actionnaires de WeShareBonds, qui participe aux projets lancés sur le site. Particularité de la plateforme, elle a opté pour un financement des PME par emprunt obligataire.

Sur le marché du crowdlending, WeShareBonds est confronté à un environnement très concurrentiel. Ainsi, Lendix, qui se revendique comme le leader du financement participatif pour les entreprises, ou encore Lendopolis se sont positionnés sur ce segment.

L’offre de WeShareBonds proposée par La Banque Postale

Dans le cadre de l’alliance entre La Banque Postale et WeShareBonds, la filiale du groupe La Poste intégrera l’offre de la plateforme au sein de ses services à destination des PME dès le premier semestre 2017. En parallèle, La Banque Postale prévoit également de créer des «passerelles» avec ses clients pour élargir le portefeuille de projets financés par WeShareBonds et de soutenir le financement des fonds de crédits obligataires de la plateforme dirigée par Cyril Tramon. 

A ce jour, la filiale du groupe La Poste revendique 10,8 millions de clients actifs, dont 408 000 sont des entreprises, des professionnels, des collectivités et des associations. «La Banque Postale et WeShareBonds espèrent ainsi ouvrir une voie qui permettra de traiter la difficulté actuelle à financer rapidement les PME, au même titre que les ETI ou les grands groupes», expliquent les deux sociétés dans un communiqué commun.

Lire aussi : WeShareBonds peut-il devenir un game-changer dans le crowdlending ?

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
La Banque Postale entre au capital de la plateforme de crowdlending WeShareBonds
Comment Quibi veut devenir l’alternative principale à Netflix sur mobile
HR Tech : la fusion de Kronos et Ultimate Software fait naître un nouveau géant sur le marché
Startups françaises: l’argent investi par les fonds ne donne toujours pas de sorties significatives
Google
Rachat de Fitbit par Google: le régulateur européen s’inquiète pour les données personnelles
[DECODE FoodTech] Deliveroo Editions: quel est l’impact des «dark kitchens» sur la restauration ?
[DECODE] Ce que dit la tribune de Mark Zuckerberg sur la stratégie adoptée par Facebook
Copy link