ActualitéRetail & eCommerce

LDLC: +20,9% de chiffre d’affaires au premier semestre

L’e-commerçant lyonnais LDLC a publié ses résultats financiers pour le premier semestre de son exercice 2014-2015 :

  • le chiffre d’affaires enregistre une progression de 20,9% sur un an, à 129,03 millions d’euros ;
  • la marge brute progresse de 23,6% à 22,04 millions d’euros ;
  • le résultat net global est en croissance de 36,5%, à 2,73 millions d’euros.

 

« Les bonnes performances réalisées par notre Groupe sur ce premier semestre, tant au niveau de l’activité que du résultat, sont une étape de plus pour valider notre ambition 2018 : franchir le cap des 500 millions d’euros de chiffre d’affaires et des 5% de rentabilité opérationnelle » déclare Olivier de la Clergerie, directeur général du groupe. Il poursuit: « au cours des derniers mois, nous avons aussi marqué des points dans la constitution de notre réseau physique afin d’atteindre l’ouverture de 40 magasins d’ici en 2018. Ces réussites, tant sur les circuits online que offline servent notre ambition : devenir la marque de référence du High Tech en France ».

La société souhaite atteindre les 295 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel et rehausse son objectif de résultat opérationnel à 12 millions d’euros.

Frenchweb a récemment rencontré Olivier de la Clergerie dans le cadre du Frenchweb Tour Lyon, notre reportage sur l’écosystème local :

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
LDLC: +20,9% de chiffre d’affaires au premier semestre
Airbnb
Airbnb vise jusqu’à 35 milliards de dollars de valorisation pour son IPO
Quelle est cette startup qui vaut 1 milliard de dollars pour Facebook?
FinTech et DeepTech au cœur de l’écosystème du Grand Est
Le commerce en ligne pèse 103 milliards d’euros en France
Vianova
Mobilité: Vianova lève 1,8 million d’euros auprès de la RATP
Palantir
[DECODE Market] Palantir, Ant Group et Altice Europe : 3 destins très différents sur les marchés boursiers