ActualitéInvestissements

Le gouvernement cherche à optimiser l’efficacité des investissements d’avenir

Le Fonds pour la société numérique (FSN-PME), dédié aux petites entreprises innovantes et directement rattaché à la Caisse des Dépôts et Consignations va être rebaptisé « Fonds ambition numérique », rapporte un article des Echos.

Le dispositif sera désormais intégré à la Banque Publique d’Investissement et pourra opérer des investissements allant jusqu’à 10 millions d’euros, pour une prise de capital plafonnée à 30%.

Ces investissements d’avenir devraient également être affectés au projet de quartiers numériques qu’entend mener à bien le gouvernement pour concurrencer la Tech City de Londres. Le montant précis des fonds alloués n’est pas encore déterminé mais pourrait atteindre plusieurs dizaines de millions d’euros et être complété par des investissements d’ordre privé.

Lancé en 2010, le programme des investissements d’avenir disposait d’une enveloppe de 4,5 milliards d’euros. L’efficacité des opérations réalisées est aujourd’hui remise en question alors que près de 2 milliards d’euros n’ont pas encore été alloués.

Parmi les dernières opérations faisant intervenir le FSN-PME : la levée de fonds du spécialiste de l’internet des objets Netatmo, l’augmentation de capital réalisée par l’éditeur grenoblois de logiciels Bonitasoft ou encore le tour de table de l’éditeur Compario et la levée de fonds de la start-up Geolid.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

Bouton retour en haut de la page
Le gouvernement cherche à optimiser l’efficacité des investissements d’avenir
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
[Série D] Exotec lève 335 millions de dollars pour devenir la première licorne industrielle française
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Pourquoi Eric Boustouller, ancien président de Microsoft Europe de l’Ouest, rejoint C4 Ventures
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques