ActualitéBusinessEuropeLilleObjets connectésStartupTech

Les Lillois de Sencrop lèvent 1,4 million d’euros pour connecter les parcelles des agriculteurs

  • La start-up, fondée au sein d’EuraTechnologies, a développé une station agro-météo connectée.
     
  • Une partie des fonds permettra de financer la R&D dédiée au développement des stations et des services Web de la société.

 

Le montant

La start-up lilloise Sencrop, qui a conçu une station agro-météo connectée, a bouclé un premier tour de table de 1,4 million d’euros auprès des fonds de capital-risque Emertec et Breega. Des business angels, parmi lesquels Ronan Denoual, co-fondateur de Hospimedia, Gonzague Lefebvre, co-fondateur de Visiotalent, Eduardo Ronzano, co-fondateur de KelDoc, et Nicolas Steegmann, co-fondateur de Stupeflix, ont complété l’opération. 

Le marché

Fondée l’an passé au sein d’EuraTechnologies par Michael Bruniaux et Martin Ducroquet, Sencrop conçoit et commercialise des objets connectés et des logiciels de collecte, de restitution et de gestion de données agro-environnementales. L’entreprise a développé une station agro-météo connectée qui permet aux agriculteurs d’obtenir une pléthore de données sur leur parcelle (pluviométrie, hygrométrie, température de l’air, vitesse du vent…). 

Ces données proviennent des capteurs installés sur l’appareil, qui sont connectés aux réseaux bas débit de Sigfox. Ils permettent ainsi de relever et d’envoyer différentes informations à l’agriculteur. Ce dernier peut les consulter en temps réel sur son smartphone et les partager, s’il le désire, avec les exploitants des parcelles voisines. 

Les objectifs 

Avec cet investissement, Sencrop prévoit d’accélérer son développement. Pour cela, une partie des fonds permettra de financer la R&D dédiée au développement des stations et des services Web de la société. Pour accompagner l’expansion de ses activités, Sencrop envisage également de renforcer ses effectifs. 

«Nous souhaitons démocratiser de manière massive l’agriculture de précision, quels que soient le type et la taille d’exploitation», explique Martin Ducroquet, co-fondateur de Sencrop. 

[tabs]

[tab title= « Sencrop : les données clés »]

Fondateurs : Michael Bruniaux et Martin Ducroquet

Lancement : 2016

Siège social : Lille

Activité : développement d'objets connectés et de logiciels de collecte, de restitution et de gestion de données agro-environnementales

Financement : 1,4 million d'euros en janvier 2017

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi : Le Big Data, une réponse à la crise agricole ?

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This