ActualitéBusinessHR TechLes métiers du netManagementMarketing & CommunicationSemaine de l'emploiStartupStartup du jour

MeetnMake «matche» les talents avec les entreprises

Comment recruter le bon candidat? Comment trouver la bonne entreprise? La start-up MeetnMake résoud ces deux problèmes. D'un côté, le candidat met en avant toutes ses qualités et de l'autre, l'entreprise valorise sa marque employeur. Plus de détails avec Hanane Bey, cofondatrice et CEO de MeetnMake.

FrenchWeb: Quel problème résout MeetnMake? 

hanane-bey-meetnmake-2016Hanane Bey, cofondatrice et CEO de MeetnMake: Nous répondons à un manque d’informations qualitatives entre talents et entreprises. Ce qui engendre des recrutements approximatifs ou ratés entraînant une perte de temps et d’argent pour les deux parties. En effet, le coût d’un recrutement raté est évalué entre 20.000 euros et 230.000 euros (source: Digital Recruiters).

Quelle est votre proposition de valeur?

Dans un premier temps, le candidat met en avant sa personnalité et ses valeurs, et l'entreprise valorise sa marque employeur, grâce à deux vitrines respectives. Puis, nous affichons un pourcentage de compatibilité entre la culture idéale du talent et celle proposée par l'entreprise, via notre algorithme de matching.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nos utilisateurs sont à la fois entreprises et candidats. Les entreprises sont principalement des grands comptes (pour le moment), et cherchent à la fois à passer moins de temps à sourcer des candidats, à réduire leur taux de turnover ainsi qu’à trouver des talents compatibles à leur culture d’entreprise. De l’autre côté, nous avons des candidats expérimentés à la recherche de sens, qui souhaitent trouver une entreprise qui convienne à leur personnalité et s’y épanouir.

Quel est votre plan de développement?

Notre produit est amené à évoluer au fil des années, et devenir un outil de recrutement complet: avec le matching du candidat au poste, au manager puis à l’équipe. Nous avons aujourd’hui 3500 beta testeurs talents inscrits et près de 200 entreprises intéressées; nous nous attendons donc à une belle croissance d’ici 2017, avant d’attaquer l’internationalisation dans les années à venir.

Quels sont vos enjeux?

Notre premier enjeu concerne l'authenticité des informations données par les talents et les recruteurs. En effet, la majorité des recrutements se font sur CV ou via les réseaux professionnels, malheureusement l’authenticité des informations est incontestablement remise en cause ; 75% des candidats mentent sur leur CV d’après Regionsjob.

Le deuxième enjeu est de proposer des talents pertinents face aux besoins des recruteurs. Nous avons pour mission de faire gagner du temps (cf. notre slogan: «Quality time with the right people») en optimisant le sourcing et ainsi permettre aux recruteurs de ne rencontrer que des talents qui leur correspondent.

Le dernier enjeu est en lien avec le chômage. En effet, MeetnMake s'inscrit dans une démarche sociétale et a pour ambition de permettre à environ 6000 talents de trouver une entreprise qui leur correspond d'ici fin 2017.

Qu'est-ce qui vous distingue de vos concurrents?

Nos concurrents directs sur le champ du matching affinitaire ou de la marque employeur sont Monkey Tie, Assessfirst et Welcome to the jungle. Notre offre différenciante s’est construite autour de 2 piliers fondamentaux: la personnalité (en donnant accès aux RH à des informations qualitatives sur leurs futurs candidats) et la culture d’entreprise (en donnant accès aux talents à des informations qualitatives sur l’entreprise).

[tabs]

[tab title= »MeetnMake : Les données clés »]

Fondateurs : Hanane Bey, Abdessamad El mahrad et Jihane Herizi

Date de création : novembre 2016

Levées de fonds : aucune

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi

[tabs] [tab title= « La Semaine de l’Emploi »] FrenchWeb se mobilise et organise la sixième semaine de l’emploi dans le numérique (#SEN6) toute la semaine (portraits, interviews, offres d’emploi, tables rondes…). L’opération #SENFW, destinée à valoriser les opportunités d’emploi dans ce secteur, a lieu tous les 6 mois. [/tab] [/tabs]

Tags
Plus d'infos

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Un commentaire

  1. Dans un article du International New York Times du 12.01.2015, une DRH de cabinet de recrutement témoignait sur les 3 clés pour réaliser une bonne embauche: Skill, will and fit, ça m’a paru très actuel (talents, motivations et forme physique). Et s’il y a un robot pour contribuer à détecter ces talents, c’est tout bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer