ActualitéBusiness

[News] Ce qu’il faut savoir ce matin

Microsoft augmente son patron, Rhapsody achète Napster, plus d’émissions TV que de films pour Netflix, YouTube se lance dans la production,

Ballmer « sous-payé » !

Un document transmis à la Securities and Exchange Commission signale que le patron de Microsoft, Steve Ballmer va être augmenté. « Le conseil d’administration considère que Mr Ballmer est sous payé ». L’augmentation est faible : 2% mais vu le salaire de Ballmer, cela fait quand même 682 500 $ de plus selon GeekWire. Sans oublier que Ballmer possède 3,95% des actions Microsoft, ce qui le place juste derrière Bill Gates.


Rhapsody

Le service de musique en ligne Rhapsody achète, pour un montant non communiqué, son rival Napster pour tenter de résister à l’arrivée de nouveaux entrants comme Spotify. Napster appartenait à la chaîne de magasins américains d’électronique Best Buy qui l’a payé 121 millions en 2008. Rhapsody (propriété de Real Networks et du groupe Viacom) revendique 800 00 abonnés à 10 dollars/mois.


La TV domine chez Netflix

Hier Netflix était connu pour la location de films sur DVD envoyés par courrier postal, mais aujourd’hui, les abonnés de son service de streaming via Internet consomment plus d’émissions de télévision que de films « 50% et quelques fois 60% des visionnages sont de la télévision » selon Ted Sarandos, chief content officier de de Netflix qui s’exprimait à la conférence Mipcom de Cannes.


Programmes originaux sur YouTube

YouTube investi 100 millions $ dans la production de contenus originaux dans tous les domaines y compris le sport dont il aura l’exclusivité signale le Wall Street Journal. Parmi les partenaires de YouTube, on trouverait, selon le quotidien économique américain : News Corp (groupe Rupert Murdoch aussi propriétaire du Wall Street Journal), le britannique FremantleMedia Ltd (filiale de RTL Group), producteur de l’émission « The X Factor » . YouTube, filiale de Google, qui avait plus de 600 millions de visiteurs uniques dans le monde en septembre dernier, devient progressivement un concurrent direct de la télévision traditionnelle. Une analyse Citigroup estime que YouTube affichera un bénéfice d’un milliard de dollars en 2012 contre 500 millions en 2010.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This