ActualitéBusiness

[News] Ce qu’il faut savoir ce matin

Twitter s’offre Summify, Groupon achète Mertado, départ des co-pdg de RIM/BlackBerry, les USA contre le piratage, tous les produits Apple fabriqués hors des USA, Bruxelles et les données des internautes, Le Huffington Post Français est lancé !

Twitter rachète Summify

Summify (agrégateur de nouvelles issues de réseaux sociaux qui vous les envoie par email) annonce son rachat par Twitter pour un montant non précisé. Né en Roumanie, Summify s’est installé il y a environ 2 ans à Vancouver (Canada). L’équipe Summify va rejoindre San Francisco et Twitter. Il n’est plus possible d’ouvrir de nouveaux comptes chez Summify dont le service sera fermé dans quelques semaines. On note par ailleurs, que Twitter va ouvrir un bureau en Allemagne selon le Wall Street Journal.


Groupon s’offre Mertado

Groupon achète Mertado une plateforme de social shopping qui aide les internautes à découvrir de nouveaux produits (y compris en vidéo) annonce son rachat par Groupon.


Démissions à la tête de BlackBerry

Jim Balsillie et Mike Lazaridis, co-pdg de Rim/blackBerry ont annoncé hier dimanche leur démission, ous la pousée du marché qui leur impute la responsabilité de la descente aux enfers du fabricant du BlackBerry (pannes, ratage et échec commercial de la tablette PlayBook, retard de lancement du BlackBerry 10, plongée en bourse). Les deux hommes (Lazaridis co-fondateur rejoint par Balsillie en 1992)  avaient transformé une petite société canadienne née en 1985 en un géant de la téléphonie mobile souligne le New York Times.


Offensive US anti-piratage

« En 2000, le premier site de téléchargement illégal, qui passait par les réseaux peer-topeer (entre ordinateurs) avait été bloqué par une décision de justice américaine. À l’époque, il n’y avait pas eu de descente de police et le créateur de Napster, un étudiant de 19 ans, Shawn Fanning, n’avait pas été traité comme un grand criminel. » rappelle La Tribune. La cas Megaupload fermé la semaine dernière n’est pas isolé même s’il est le plus médiatisé : 10 ans après Napster, les USA  « ont lancé il y a 18 mois une campagne contre les sites illégaux, en faisant fermer plus de 350 sites et pleuvoir les condamnations, qui jusque-là, s’étaient limitées à quelques mois de prison. »


Apple est-il encore américain ?

Contrairement à 2002, Apple n’est plus du tout « Made in America » constate le New York Times dans une longue enquête. Apple c’est 43 000 employés aux Etats-Unis et 20 000 à l’étranger contre 700 000 personnes chez ses sous-traitants à l’étranger, principalement en Chine, pour fabriquer et assembler l’iPhone et ses autres produits Apple. Un constat qui a choqué Barack Obama qui l’avait fait remarquer à Steve Jobs. Mais Apple assume et estime ne pas avoir le choix. arguant qu’il l n’y a pas une main d’oeuvre suffisante disponible aux USA, sans oublier le manque de souplesse des usines américaines.


Bruxelles et les internautes

« La Commission européenne dévoile mercredi tout un arsenal législatif qui doit permettre d’harmoniser en Europe le traitement et la protection des données numériques. Des sanctions lourdes sont prévues en cas de manquement. » annoncent les Echos.


Attendu depuis des semaines, le Huffington Post en français est lancé ce matin !

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[News] Ce qu’il faut savoir ce matin
Bourse: comment choisir son broker pour investir depuis son smartphone
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler