ActualitéBusinessDistributionMedia

[Palmarès] Vente Privée dans le top 10 des startups les mieux valorisées au monde!

Le site américain Business Insider vient de publier « Digital 100 » son classement annuel des 100 startups les mieux valorisées au monde. Voici les 10 premières d’entre elles, avec en prime notre frenchie, Vente Privée !

En effet, le spécialiste des ventes événementielles, est la seule start-up française et non américaine à figurer dans le top 10. Avec une valorisation de 3 milliards $, contre 2,5 milliards $ l’année précédente, le site français conserve sa 7ème place. Vente privée prévoit pour 2011 un CA de plus de 100M € générés par sa branche m-commerce, soit 10% de son CA global. Son PDG et fondateur, Jacques-Antoine Granjon, a quant à lui été élu hier soir l’homme de l’année, lors de la 21ème édition des Enseignes d’Or au théâtre Marigny.

Ci-dessous, le classement des autres…américaines!

  • Facebook. Sans surprise, la plateforme sociale aux 800M d’utilisateurs arrive sur la première marche du classement, pour une valorisation de 80 milliards $. L’an dernier Facebook occupait également la première place. Le réseau social n’était pourtant
    valorisé « que » 25 milliards de $.
  • Zynga arrive en seconde position pour une valorisation de 11 milliards $. Le leader américain du social gaming a vu sa valorisation plus que doubler en 1 an. Avec plus de 230M d’utilisateurs actifs par mois, Zynga est le premier développeur de social gaming au monde. Depuis ses débuts, la société a déjà levé près de 845M $. Google compte parmi ses principaux investisseurs.
  • Groupon se retrouve sur la dernière marche du podium pour une valorisation de 10 milliards $. Le site de coupons de réductions se situe pourtant au coeur de nombreuses polémiques. Début septembre il a annoncé le report de son projet d’introduction en bourse, et a revu par la même occasion le montant de son CA à 688M $ contre 1,5 milliard $ revendiqué précédemment. Depuis plusieurs mois, le groupe croule sous les critiques, révélatrices de nombreuses failles.  
  • Twitter, valorisé 8 milliards $ arrive en 4ème position. Créé il y a 5 ans, le site de microblogging revendique aujourd’hui plus de 250M d’utilisateurs et 1 milliard de tweets postés tous les 5 jours. La plateforme aurait levé depuis ses débuts 1,6 milliard $. L’an dernier Twitter n’était valorisé que 3 milliards $ et figurait à la sixième position.
  • Dropbox occupe la 5ème position avec une valorisation de 4 milliards $. L’éditeur du logiciel de stockage en ligne, fondé par Drew Houston et Arash Ferdowsi, comptabilise 25M d’utilisateurs qui sauvegardent quotidiennement environ 200M de fichiers. A la fin du mois d’août dernier, Dropbox a finalisé une seconde levée de fonds, qui ne l’a valorisé que 4 milliards $. Bien moins donc, que les rumeurs qui évoquaient, elles, une valorisation allant de 8 à 10 milliards de $.
  • L’encyclopédie en ligne Wikipédia, valorisée également 4 milliards $, arrive en 6ème position.
  • Vente privée arrive donc en 7ème position avec une valorisation évaluée à 3 milliards $. 
  • Living Social, principal concurrent de Groupon Outre-Atlantique, se situe au 8ème rang avec une valorisation qui atteint, elle aussi, 3 milliards $.
  • Le site de petites annonces Craigslist arrive en 9ème position avec une valorisation de 2,5 milliards $.
  • Palantir Technologies, éditeur de logiciels spécialisé dans les solutions contre la fraude et le terrorisme ferme se classement avec une valorisation estimée à 2 milliards $.

L’intégralité du palmarès réalisé par Business Insider

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

3 thoughts on “[Palmarès] Vente Privée dans le top 10 des startups les mieux valorisées au monde!”

  1. La vente privée est le seul business model sur internet ou les américains n’arrivent pas à s’imposer
    C’est très bien joué de la part de Mr Granjon: un visionnaire…
    Succès amplement mérité

    1. Une des raisons pour lesquelles ce modèle ne fonctionne pas tellement est qu’il a moins lieu d’être.

      En effet, il existe déjà de nombreuses structures retail offrant des deals similaires. De plus au vu de la taille du territoire, les aspects logistiques sont autres.

      La grande force de VP, c’est également d’avoir apporté online un business qui était bien développé dans ses magasins de déstockage, ce qui leur a permis de survivre l’explosion de la bulle de 2001.

      Belle réussite en tous cas!

  2. Si on rapporte les valorisations à l’audience des sites probablement que vente privée serait sur la première marche avec la base visiteur la plus précieuse ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This