Les dernières actualités de la tech

Quand la commissaire européenne Neelie Kroes enterre la neutralité du net

Dans une tribune publiée hier sur Libération.fr, la commissaire européenne chargée de la société numérique, Neelie Kroes, est revenue sur la polémique de l’Adgate et a plaidé pour des offres d’abonnements différenciées. Une déclaration qui vient donc directement mettre à mal le concept de la neutralité du web.

neelie-Kroes-550x366

La commissaire a en effet déclaré : « Selon moi, l’intérêt public ne s’oppose […] à ce que les consommateurs s’abonnent à des offres internet limitées, plus différenciées, éventuellement pour un prix moins élevé. »

Vous cherchez à lever des fonds? identifiez les investisseurs compatibles avec votre projet, et faites connaitre votre startup auprès de l'écosysteme VC, Family office, et Business Angels. Pour en savoir plus, cliquez ici

Selon Neelie Kroes, les FAI pourrait donc proposer une sorte d’Internet à deux vitesses à partir du moment où les consommateurs disposent d’une totale transparence sur les offres et les conditions. Elle précise : « En ce qui concerne la neutralité de l’internet, les consommateurs doivent avoir un choix effectif quant au type d’abonnement internet qu’ils souscrivent. Cela veut dire une vraie clarté, dans un langage non technique. Doivent figurer les vitesses effectives dans des conditions normales et toute restriction imposée au trafic, ainsi qu’une option réaliste permettant de passer à un service complet ».

En somme, les FAI pourraient commercialiser des offres d’accès à un Internet bridées, auxquelles s’ajouteront des options payantes permettant aux internautes de consommer du contenu multimédia sans limite.

CATHAY INNOVATION EDUCAPITAL XANGE
A Global Venture Capital Firm Connecting Innovators Everywhere The largest European Edtech & Future of Work VC Today's disruption, Tomorrow's daily life
DECOUVRIR DECOUVRIR DECOUVRIR
Connaissez vous la DATAROOM de FRENCHWEB.FR notre base de données de startups et sociétés innovantes françaises: informations clés, fonds levées, chiffres d'affaires, organigramme, axes de développement. Accédez aux informations que nous avons collecté concernant plus de 2000 sociétés

6 commentaires

  1. sans limite de contenu mais avec ou sans limite de prix. si ca devient comme les abonnements TV ADSL et qu avec les XX bouquets on peut dépasser les 100 € / mois ca va faire mal. quid aussi des « petits » du net dans cet écosystème ?

  2. Si on veut positiver, on peut se dire finalement qu’il n’y a pas qu’en France qu’il y a des incompétents

    1. on voit aussi qu’ils veulent se faire de l’argent la dessus, enfin à mon avis ils se gênerais pas

  3. BRAVO ! Enfin une réflexion censée sur les télécoms. La bande passante, ça coûte (eh oui, c’est pas gratuit!) . Il semble normal de moduler les prix en fonction de la bande passante et du niveau de service.

Bouton retour en haut de la page
Share This