ActualitéAsieAsieBusinessStartupTech

Samsung met la main sur Innoetics pour accélérer le développement de son enceinte connectée

  • Innoetics a développé une technologie text-to-speech et voice-to-speech (texte vers la voix et inversement).
     
  • L’apport d'Innoetics doit permettre à Samsung d’améliorer son assistant virtuel Bixby, dont le fonctionnement repose sur l’intelligence artificielle.
     
  • Samsung travaille sur une enceinte connectée, qui répond au nom de code «Vega».

 

Samsung veut accélérer en matière d’assistance vocale. Dans ce sens, la firme-sud-coréenne a conclu le rachat de la start-up grecque Innoetics, spécialisée dans la reconnaissance vocale. Les modalités financières de l’opération n’ont pas été divulguées mais des sources affirment à TechCrunch que cette acquisition a été réalisée pour un montant inférieur à 50 millions de dollars. Samsung prévoit de conserver la dizaine de collaborateurs de l’entreprise basée à Athènes.

Fondée en 2006 par Aimilios Chalamandaris, Pirros Tsiakoulis, Sotiris Karabetsos et Spyros Raptis, Innoetics a développé une technologie text-to-speech et voice-to-speech (texte vers la voix et inversement). Celle-ci est notamment en mesure d’écouter une personne qui parle, d’enregistrer le flux vocal de cette personne, et à partir de la tonalité et du timbre de la voix, lire un texte donné. Innoetics supporte 15 langues différentes, dont le grec, l’anglais, le français, l’allemand, l'espagnol et plusieurs dialectes indiens.

L’apport d'Innoetics doit permettre à Samsung d’améliorer son assistant virtuel Bixby, dont le fonctionnement repose sur l’intelligence artificielle. Et pour cause, la firme sud-coréenne rencontre des difficultés pour proposer Bixby à l’échelle internationale sur tous les smartphones Galaxy S8. L’assistant de Samsung peine en effet à apprendre des langues.

Samsung se positionne face à Amazon, Google et Apple 

La langue d’origine de Bixby étant le coréen, il doit apprendre notamment l’anglais et le chinois pour que son intégration soit possible en dehors des frontières de la Corée du Sud. Innoetics pourrait aider Samsung à surmonter ces difficultés dans la mesure où la qualité de la synthèse vocale de la société grecque est proche d’une véritable voix humaine. L’an passé, le géant sud-coréen s’était déjà renforce en matière d’assistance vocale en rachetant la start-up Viv Labs, créée par les fondateurs de Siri. Ces derniers ont conçu Viv, un assistant vocal personnel capable de répondre à des requêtes plus complexes par le biais de l’intelligence artificielle.

Au-delà de rattraper son retard sur Siri, l’assistant vocal d’Apple, Samsung espère surtout s’appuyer sur Innoetics pour parvenir à concevoir une enceinte intelligence capable de concurrencer Amazon Echo, Google Home ou le HomePod de la marque à la pomme. Pour l’heure, la future enceinte connectée du groupe sud-coréen répond au nom de code «Vega».

Lire aussi : Avec Viv, Samsung veut un assistant plus intelligent que Siri

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This