ActualitéLes levées de fondsRetail & eCommerceTech

Vêtements connectés : la start-up montréalaise OMSignal lève 10 millions de dollars

La start-up OMSignal, spécialisée dans la conception et le développement technologique de vêtements connectées, vient de boucler un tour de table de 10 millions de dollars auprès de Bessemer Venture Partners, Real Ventures, Mistral Venture Partners, Golden Venture Partners, David Cohen (de Techstars), Flextronics et Primera Capital. Avec ce nouvel investissement, Rob Stavis, de BVP, et Ori Sasson, de Primera Capital, rejoignent le board de l’entreprise.

Fondée à Montréal en 2011 par Frédéric Chanay et Stéphane Marceau, OMSignal développe des technologies permettant de recueillir des données à partir de vêtements dits « intelligents ». Parmi ses produits, quatre t-shirts « biométriques » qui suivent les performances réalisées en collectant un ensemble de données liées à la santé grâce à des capteurs placés dans le tissu. Celles-ci sont par la suite consultables depuis une application mobile. Le « Up & Running Kit » est disponible en prévente à partir de 199 dollars.

« OMsignal dispose des technologies de composants lui permettant de devenir une technologie standard pour l’extraction de données dans le secteur de l’habillement » selon Rob Stavis. « Les vêtements intelligents vont devenir majeurs et normaux dans la vie des consommateurs » selon Stéphane Marceau.

Avec ces nouveaux fonds, l’entreprise souhaite poursuivre le développement de ses produits et envisager de nouveaux partenariats, en particulier avec les grandes marques sportives, dans un secteur de plus en plus concurrentiel. En France, Cityzen Sciences, une start-up lyonnaise, s’est positionnée sur ce marché depuis 2008.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Vêtements connectés : la start-up montréalaise OMSignal lève 10 millions de dollars
Comment les logiciels révolutionnent l’industrie automobile
IBM France: tentative d’invasion numérique par des salariés en « télégrève »
Wirecard : après le scandale, la FinTech allemande vend ses activités asiatiques
Seven Senders
E-commerce: 32 millions d’euros pour la startup de livraison Seven Senders
Aux États-Unis, les géants de la Tech se veulent conciliants avec Joe Biden
BNP Paribas et le Crédit Mutuel s’associent dans la télésurveillance