ActualitéBusinessEuropeTransport

Volvo, Volkswagen, Renault… L’engouement des constructeurs automobiles pour les nouvelles mobilités

L’industrie automobile fait face à un changement de paradigme sans précédent, entre transition énergétique, avancées des technologies, notamment autour de l’intelligence artificielle, et nouvelles modalités de transport comme le covoiturage, l’autopartage ou les VTC.

Volvo a ainsi dévoilé hier sa nouvelle marque M, qui sera consacrée à son service d’autopartage. Ce dernier fera ses débuts en Suède et aux Etats-Unis l’année prochaine.

Le constructeur indique que M sera supportée par une app à la « technologie propriétaire capable d’apprendre des besoins de l’utilisateur, plutôt que de simplement lui indiquer la localisation de la voiture disponible la plus proche. » Volvo s’appuiera sur sa filiale Sunfleet, un pionnier de l’autopartage depuis 1996, qui dispose d’une flotte de 1700 voitures.

Les annonces des constructeurs se succèdent

Volvo rejoint ainsi les constructeurs historiques qui embrassent le secteur des nouvelles mobilités urbaines, se préparant à un modèle où la commodité automobile se substituera à sa propriété, comme l’indique son communiqué : « Volvo Cars devient plus qu’une entreprise automobile. Nous reconnaissons que les consommateurs urbains interrogent la traditionnelle propriété automobile. M fait partie de notre réponse. Nous évoluons pour devenir un fournisseur de services direct-to-consumer dans le cadre de notre nouvelle mission «Freedom to Move» », a déclaré Håkan Samuelsson, président et directeur général de Volvo Cars.

Volkswagen a de son côté annoncé mercredi 4 juillet le lancement de son nouveau service de carsharing, uniquement composé de véhicules électriques. Cette plateforme, dénommée We, sera d’abord lancée en 2019 en Allemagne, avant d’être déployée en Europe, Amérique du Nord et Asie. Le constructeur allemand avait déjà lancé une marque destinée aux nouvelles mobilités MOIA, positionnée sur le marché du VTC et du covoiturage. BMW et Daimler avaient annoncé en mars dernier le rapprochement de leurs offres DriveNow et Car2Go. Enfin, on apprend cette semaine que Renault et PSA comptaient déployer leurs services d’autopartage à Paris, en remplacement d’Autolib.

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer Decode MediaPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Volvo, Volkswagen, Renault… L’engouement des constructeurs automobiles pour les nouvelles mobilités
Comment le numérique réinvente le monde des livres ?
Cryptomonnaies: PayPal pourrait racheter BitGo, pionnier des transactions sécurisées
Intel: pourquoi le titre du géant des micro-processeurs a chuté de 10% en Bourse
Données de santé: la présence de Palantir dans le suivi du vaccin contre le Covid-19 inquiète
Statut des chauffeurs: Uber et Lyft perdent leur appel en Californie
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?