ActualitéAmérique du nordBusinessInvestissementsLes levées de fondsTech

WiredScore lève 9 millions de dollars pour garantir une connexion Internet optimale dans les espaces de travail

Le montant

WiredScore, entreprise spécialisée dans l’évaluation de la connectivité d’immeubles d’entreprises, a bouclé un tour de table de 9 millions de dollars. Pour cette opération, la société s’est entourée d’investisseurs immobiliers, notamment Legal & General, U+I, Town Centre Securities, MOMENI Digital Ventures, KingSett Capital et Savitt Partners. Les investisseurs historiques, Bessemer Venture Partners et Fifth Wall, qui avaient injecté plus de 5 millions de dollars dans l’entreprise il y a un an, ont également participé à ce tour de table.

Le marché

Lancée en 2013 par Ariel Barendrecht, en partenariat avec la Ville de New York et son maire de l’époque, Michael Bloomberg, WiredScore a créé le label mondial «Wired Certification», qui évalue la connectivité des immeubles de bureaux. Cette certification vise ainsi à réaliser un état des lieux et à identifier le potentiel en matière de connectivité des immeubles existants. A partir de cette analyse sur le terrain, l’objectif de WiredScore est de faire de la connectivité une priorité dans la conception des nouveaux immeubles de bureaux. «Alors que les entreprises deviennent de plus en plus dépendantes de la connectivité numérique, nous constatons un changement de posture des propriétaires pour fournir des immeubles bien connectés. La solution aux problèmes et enjeux de connectivité numérique ne se situe pas uniquement entre une entreprise locataire et son fournisseur d’accès Internet ; l’infrastructure même du bâtiment fournie par les propriétaires est un facteur clé pour une connectivité performante et fiable», explique Fréderic Motta, directeur général France de WiredScore.

A ce jour, la société est présente dans 150 villes dans le monde. Elle revendique l’évaluation de la connectivité de 1 700 bâtiments, dont l’Empire State Building à New York et le Shard à Londres. Au total, ce sont ainsi 37 millions de mètres carrés de bureaux en Amérique du Nord et en Europe qui ont reçu la certification permettant aux promoteurs de garantir à leurs clients des espaces de travail avec une connexion Internet ultra-rapide et sécurisée. Le 1 000ème complexe immobilier labellisé par WiredScore se situe en France, avec le projet des Tours Sisters à La Défense.

Présente dans l’Hexagone depuis l’an passé, la société s’est implantée dans huit nouvelles villes dans le monde depuis le début de l’année pour répondre à la demande croissante de labellisation des entreprises locataires d’immeubles de bureaux. En neuf mois, WiredScore revendique ainsi une croissance de 45% de bâtiments labellisés à travers le monde. Actuellement, la société collabore avec plus de 450 propriétaires, à l’image d’Allianz Real Estate, Gecina, BlackRock, British Land et Hines.

Les objectifs de la Start-up

Ce tour de table doit permettre à WiredScore de poursuivre son expansion à l’international. La société prévoit également de s’ouvrir à de nouveaux secteurs de produits et de services, à mesure qu’elle prend de l’ampleur en France et dans le reste du monde.Apple-converted-space »> 

WiredScore : les données clés

Fondateur : Arie Barendrecht
Création : 2013
Siège social : New York
Activité : évaluation de la connectivité d’immeubles d’entreprises
Financement : 9 millions de dollars en octobre 2018

Tags
Plus d'infos

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This