Actualité

[Décryptage] Acquisitions, lancements de produits… L’année Groupon en 10 dates clefs

Du rachat d’Hyperpublic en février au lancement d’un nouveau système de caisse enregistreuse sur iPad… L’année 2012 de Groupon aura été marquée par plusieurs événements importants. Retour sur 10 dates clefs.

Groupon-Goods

  • 23 Janvier: Rachat de Mertado, une start-up spécialisée dans le social shopping. Cette dernière a ainsi été intégrée directement à Groupon Goods.
  • 17 février: Acquisition d’Hyperpublic, une startup basée à New York qui produit des bases de données à partir d’informations locales. La start-up avait levé 1.15M$ via Lerer Ventures, et Softbank Capital.
  • 27 février: Ouverture d’un site en Thaïlande, ce qui en fait le 47e pays où Groupon est présent, en plus des USA.
  • 28 février: Rachat du réseau social de commentaire de voyage Uptake (nommé Kango jusqu’en mars 2008) qui emploie une vingtaine de personnes à Palo Alto. Groupon en profite pour fermer le site RealTravel acheté par Uptake en novembre 2011.
  • 29 mai: Acquisition de la start-up BreadCrump, qui développe une application de géolocalisation des restaurants locaux. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé mais devait, selon TechCrunch, atteindre les 10 à 15M$.
  • 5 juin:  Annonce d’un partenariat entre la Fnac et Groupon France, afin de proposer une offre commune de billetterie à tarifs réduits: Groupon Tickets by Fnac. Le nouveau site propose donc des tarifs événementiels à partir de -50% mais également un catalogue d’offres « découvertes » de façon permanente. En ajoutant la billetterie Fnac à son catalogue de services, Groupon France entend redynamiser l’offre de spectacles et de sorties sur tout le territoire, grâce à la diffusion de ses offres dans 80 villes françaises.

-1

  • 24 septembre: Acquisition de la start-up de réservation de restaurant Savored dans le cadre du développement de son offre dans le secteur de l’alimentaire. Selon un communiqué diffusé par Groupon : « Savored vient compléter les efforts de Groupon en matière de gestion du rendement. Nous sommes impatients de travailler ensemble pour atteindre un objectif commun, celui de proposer des repas à des tarifs abordables pour les consommateurs tout en aidant les restaurateurs à faire croître leur entreprise. »
  • 25 septembre: Annonce de la signature d’un contrat avec le français Ingenico afin que ce dernier fournisse la solution de paiement mobile de Groupon. Baptisée « Groupon Payments », celle-ci doit permettre aux petits commerçants de transformer leur iPhone ou iPad en terminal de paiement. Pour l’heure, le service n’est disponible qu’aux Etats-Unis.
  • 10 octobre: Après avoir annoncé son lancement dans le paiement mobile, Groupon a dévoilé un nouveau système de caisse enregistreuse sur iPad. Baptisée BreadCrumb (suite au rachat de la start-up BreadCrumb en mai 2012). Destiné principalement aux restaurants, le service BreadCrumb comprend en tout : un support iPad, un iPad, une application mobile, un tiroir caisse ainsi qu’un système pour glisser la carte de crédit. BraidCrumb fonctionne directement avec le récent service de paiement mobile développé par Groupon.

groupon-launches-breadcrumb-point-of-sale-system-550x302

  • 21 décembre: Acquisition de CommerceInterface, un éditeur de technologie de gestion de canaux utilisés dans les opérations de commerce électronique. Les termes du contrat n’ont pas été divulgués.

Pour rappel, Groupon continue ses emplettes puisqu’il a racheté les startups startups GlassMap et Mashlogic en janvier 2013.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Décryptage] Acquisitions, lancements de produits… L’année Groupon en 10 dates clefs
covid
Cyberattaque: la chaîne logistique des vaccins contre le coronavirus prise pour cible, révèle IBM
Covid-19: l’activité du numérique en recul de 4,6% en 2020, prévoit le Syntec
Grab et Gojek sur le point de réaliser la plus grande fusion Tech d’Asie du Sud-Est?
« Les acteurs les plus technologiques sortiront gagnants de la consolidation des services de paiement »
Happydemics
Happydemics lève 3 millions d’euros supplémentaires auprès d’Adelie et Sia Partners
FinTech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis la rentrée