Actu - OxalideActualité

[3 questions à] Sébastien Lucas, directeur associé d’Oxalide

Confronté à des challenges techniques concernant le temps d’affichage de ses pages web, le site d’information Lexpress.fr a récemment fait appel à la société d’infogérance et d’hébergement Oxalide afin d’identifier les différents points de friction. En ligne de mire : différents objectifs business dont le référencement et l’augmentation du nombre de pages vues.

Les détails de cette intervention avec Sébastien Lucas, directeur associé d’Oxalide.

[FW] Quel était le brief initial ?

Sébastien Lucas : « Les ambitions du groupe sont importantes sur le Web : l’équipe Web et la rédaction en ligne mettent en œuvre un nombre important de projets engendrant une forte augmentation du trafic. Ces pics de trafics peuvent poser des problèmes techniques, que les utilisateurs subissent. Dans le cas présent le problème principal est celui du temps de chargement des pages.

Avec une direction sensible et à l’écoute des enjeux techniques, la réduction du temps de chargement des pages est un des axes majeurs d’amélioration. L’objectif de la performance permet d’améliorer l’expérience utilisateur et leur S.E.O. Ces points traduisent des problèmes de performance en front-end. Une analyse poussée de la page d’accueil nous montre que le temps de chargement de la page est long.

Le projet de webperfomance s’est inscrit dans le projet de refonte de site et s’inscrit aujourd’hui comme une standard à respecter dans la conception de nouvelles pages ou de nouvelles fonctionnalités. »

[FW] Quelles étaient les principales problématiques auxquelles était confronté le site L’express.fr ? Et d’un point de vue business, quels étaient les objectifs recherchés par LExpress.fr ?

Sébastien Lucas : « La sensation de lenteur a été constatée à plusieurs niveaux en interne comme en externe de la société. Le chargement des pages est long sur www.lexpress.fr et l’état des lieux est le suivant : l’expérience utilisateur est dégradée et les serveurs ne sont pas utilisés à leur pleine capacité.

Les équipes de développements géraient l’infrastructure et les nombreux projets en cours. Pour se consacrer pleinement aux développements des projets, il était nécessaire d’externaliser en faisant appel à un spécialiste de l’infogérance et de l’hébergement. L’objectif était de construire une architecture flexible et scalable pour suivre à la fois les besoins des nouveaux développements mais aussi les forts pics de trafic liés à l’actualité.

Plusieurs objectifs business pour lexpress.fr découlaient de ces problématiques : améliorer le référencement en augmentant le nombre de page indexé et la pertinence globale des recherches, augmenter le nombre de pages vues et ainsi permettre d’augmenter le nombre de publicités visionnées (et donc d’avoir un impact sur les recettes publicitaires) et enfin augmenter les ventes pour un annonceur grâce à la réduction du temps de chargement des pages. »

[FW] Quels points de friction ont été identifiés par Oxalide et quels résultats chiffrés ont été obtenus après l’intervention ?

Sébastien Lucas : « Plusieurs points de blocage ont été identifiés : Nombre de hits pour l’appel des statics (JS, CSS, Images), appel des JS en synchrone dans le head, ralentissant l’interprétation de la page par le navigateur, taux de cache serveur et client perfectible, poids des images. Mais aussi le passage de Squid à Varnish permettant d’aller plus vite dans le traitement de certains cas. Plus précisément, nous nous sommes aperçus qu’avec Squid la gestion du redirect en fonction du User Agent Mobile n’était pas possible et était donc faite côté client en JS obligeant à charger la page avant la redirection. Varnish a permis de gérer cette redirection côté serveur.

Lors de la première phase d’amélioration, les gains sont très importants : le nombre de requêtes pour afficher une page a été réduit de 68 %, le poids de la page a été réduit de 59% et le temps de chargement a été réduit de 77%. »

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[3 questions à] Sébastien Lucas, directeur associé d’Oxalide
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
DECODE Retail: 3 conférences organisées avec Odile Roujol et Laurence Faguer
Copy link