A la uneActualitéAmérique du nordRetail & eCommerce

3,3 milliards de dollars pour Chewy, une marketplace pour les chiens et les chats

Chewy, une marketplace américaine spécialisée dans la vente de produits pour chiens et chats, a été rachetée par PetSmart, un acteur de la grande distribution de son secteur, entièrement «brick & mortar». Montant de l’opération : plus de 3,3 milliards de dollars d’après Recode. Depuis sa création en 2011, cet e-commerçant compte 3 millions d’utilisateurs. En 2017, il table sur 1 milliard de dollars de ventes pour ses produits.

Outre-Atlantique, le pure player est l’e-commerçant qui connaît la plus forte croissance, écrit Forbes. En 2013, il avait levé 15 millions de dollars auprès de Volition Capital, puis 236 millions de dollars (BlackRock et T. Rowe Price) et 90 millions de dollars en dettes.

De son côté, PetSmart, créé il y a trentre ans, possède 1 500 magasins aux Etats-Unis.

Cette acquisition record d’un acteur physique pour un pure player rappelle celle de Walmart qui avait mis la main sur Jet.com pour plus de 3 milliards de dollars. Ce dernier est d’ailleurs présent sur ce marché, tout comme Amazon qui s’est mis à vendre des produits pour chiens et chats.

Basée en Floride, Chewy fonctionnera comme une filiale indépendante, a précisé Ryan Cohen, le cofondateur et CEO.

 

Lire aussi: Walmart (Jet.com) s’offre le pure player ShoeBuy pour affronter Amazon

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
3,3 milliards de dollars pour Chewy, une marketplace pour les chiens et les chats
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Retail: à l’approche des fêtes, quelle réponse face à l’évolution des tendances d’achats?
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch