ActualitéArts et CultureHR TechSemaine de l'emploi

5 start-up qui réinventent les ressources humaines dans l’entreprise


clustreeClustree est une start-up qui développe un outil de matching de profils. A destination des entreprises de plus de 2 000 salariés. La solution cible les DRH et les directeurs de la stratégie pour dénicher les talents, en interne. Clustree analyse plus de 30 millions de parcours professionnels à partir des réseaux sociaux comme LinkedIn et des sites spécialisés comme l’Apec en les associants aux données fournies par l’entreprise. Ce sourcing varié amène au machine learning pour trouver le meilleur maching possible. Les paramètres du sourcing prennent en compte non seulement les compétences du candidat mais aussi la formation, les souhaits de mobilité, les «soft skills»… Autant de  critères qui n’apparaissent pas sur un curriculum vitae et qui parle au recruteur.

Lire aussi : Clustree: 2,5 millions d’euros pour prédire l’avenir de vos RH

Angle d’attaque : donner une meilleure visibilité sur les compétences aux grands groupes


 

peopledoc-novapostLa start-up PeopleDoc est spécialisée dans la dématérialisation des documents et l’édition de logiciel dans le secteur des ressources humaines. PeopleDoc a conçu une plateforme pour gérer les échanges avec les salariés et répondre à leurs demandes, avec des modèles de réponses prédéfinies, par exemple. Basée à New York, l’entreprise revendique plus de 1,5 million de salariés qui se connectent quotidiennement à sa plateforme dans le monde.

Lire aussi : 

monkey-tie-teamMonkey Tie est un site de développement professionnel pour mieux trouver un emploi. Pour progresser dans sa carrière, la start-up propose de découvrir sa personnalité avec Big5, un questionnaire. Pour développer son potentiel, l’entreprise enjoint à remplir un quiz, validé par des coachs et des psychologues reconnus. Au terme de ce processus gratuit, il est possible de trouver l’emploi et l’entreprise qui correspond à son profil. Monkey Tie est également à l’origine du Lab Rh qui regroupe plus de 70 start-up du secteur comme Kudoz, EasyRecrue, etc.

Lire l’article original

Angle d’attaque : un emploi qui correspond à ses attentes grâce aux test de personnalité

 

B.Hmiche_manasoftLa start-up développe des logiciels de gestion à destination des entreprises. Manasoft édite principalement Manatime, un outil de gestion du temps de travail des salariés. Cette société dématérialise les outils de gestion des congés et veut les rendre conviviaux. A destination des dirigeants de TPE ou de PME, Manatime instaure un processus dématérialisé de gestion d’absence pour remplacer durablement le papier.

Lire l’article original

Angle d’attaque : gérer la complexité du quotidien

 

talentsoftL’entreprise française veut centraliser les innombrables informations dont les DRH ont besoin. De la gestion des recrutements, de la mobilité interne ou encore des formations, Talentsoft compile toutes les données en une application cloud. La société compte aujourd’hui plus de 800 clients dont la SNCF et 5 millions d’utilisateurs dans une centaine de pays. En 2014, elle a réalisé 25 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Lire aussi : Comment Talentsoft numérise le dialogue social en entreprise

Angle d’attaque : centraliser toutes les informations via une application cloud.

SENFW

Louis Texier

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Pas mal ! Et puis y’a aussi HeavenHR et zenefits. Ce sont des plateformes Saas de gestion des RH totalement gratuites pour les start-ups et PME !

Bouton retour en haut de la page
5 start-up qui réinventent les ressources humaines dans l’entreprise
Le rachat de Meilleurtaux par Silver Lake valide les axes de développement de la FinTech
Deepsense
Reconnaissance faciale: le Français Deepsense récolte 3 millions d’euros auprès de SEAF
L’Espagne mise 600 millions d’euros dans l’IA pour son plan de relance économique
Voi
Trottinettes électriques: face à Tier Mobility, Voi lève 160 millions de dollars auprès de Raine
Amazon
Amazon et Blackberry avancent leurs pions dans les voitures connectées
libra
Cryptomonnaie: l’association Libra se renomme Diem pour se distancier du projet initial