ActualitéEn pratiqueTech

9 points à vérifier avant de lancer son application mobile

Quelles sont les erreurs à éviter pour développer une application efficace sur tous les supports (mobiles, tablettes…) et agréable pour les utilisateurs. L’agence Buzinga propose de revenir sur neuf points importants :

  • L’interface utilisateur est-elle cohérente et optimisée : une même application est utilisée sur une flotte hétérogène d’appareils. Il faut alors vérifier que les codes couleurs pour les titres, les menus, ou encore la police, soient les mêmes quelques soient les systèmes d’exploitation mobiles (Android, iOS…) ? Aussi, il convient de vérifier que les images s’affichent aussi bien verticalement qu’horizontalement et s’adaptent aux différentes tailles d’écran;
  • Vérifier les fonctionnalités : il s’agit de vérifier les éventuelles fonctions inopérantes. Les boutons fonctionnent-ils correctement lorsqu’un utilisateur clic dessus ? S’il y a une barre de recherche, fonctionne-t-elle, et affiche-t-elle des résultats pertinents?
  • Expérience utilisateur : le parcours utilisateur est-il simplifié et agréable pour l’utilisateur ? Et quel est l’impact de l’application sur la batterie du smartphone?
  • Tester les performances : il s’agit de vérifier la «scalabilité» de l’application. Peut-elle supporter un trafic important, au-dessus de sa moyenne habituelle ? Les services tiers (paiements, réseaux sociaux…) fonctionnent-ils aussi en période de surcharge?
  • Les réseaux : Si certains utilisateurs disposent de smartphones compatibles avec la 4G, d’autres ne se connectent qu’en 3G. L’application fonctionne-t-elle efficacement avec les différents types de connexions?
  • La sécurité : il s’agit de vérifier le niveau de sécurité de l’application, en matière de protection des données des utilisateurs, notamment s’il s’agit d’informations de paiement;
  • La compatibilité : l’application fonctionne-t-elle avec tous les systèmes d’exploitation mobile?
  • Test de conformité : l’application respecte-t-elle les conditions imposées par iOS et Android afin de s’assurer qu’elle soit acceptée?
  • La facilité d’installation : l’installation et la désinstallation de l’application sont-elles simples ? Y compris les inscriptions et désinscriptions des utilisateurs?

Nous vous proposons un atelier en ligne le mardi 15 septembre à 11h pour découvrir les meilleures pratiques pour développer des applications mobiles et des sites ecommerce avec Stardust. Pour vous y participer, vous pouvez vous inscrire via le formulaire suivant:

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
9 points à vérifier avant de lancer son application mobile
Buy now, pay later: soutenue par Amazon, la startup indienne Capital Float lève 50 millions de dollars
Le jour où j’ai appris la date de la mort de ma startup
Bonsoirs: comment Nicolas Morschl a lancé sa DNVB de linge de maison
esport
Sept studios indépendants de jeu vidéo lèvent 100 millions d’euros pour fonder un nouvel éditeur
Swan
Banking-as-a-Service: la FinTech Swan lève 16 millions d’euros auprès d’Accel
10 ans après son arrivée en France, Outbrain veut devenir l’alternative des GAFA auprès des éditeurs et des annonceurs