ActualitéBusinessDistributionEurope

AccorHotels regroupe ses activités de location de résidences de luxe pour contrer Airbnb

  • Les marques Onefinestay, Squarebreak et Travel Keys vont être rassemblées sous l’enseigne Onefinestay d’ici la fin de l’année.
     
  • En marge de ce regroupement, AccorHotels a conclu un accord avec le Français Squarebreak pour contrôler la totalité du capital de la société.
     
  • Grâce à cette opération, AccorHotels estime que les clients de Onefinestay auront désormais accès à plus de 10 000 résidences de luxe dans le monde.

 

AccorHotels poursuit sa mutation pour devenir un acteur majeur sur le marché de l’hébergement de particuliers. Le groupe hôtelier français a annoncé le regroupement de ses activités dédiées à la location de résidences de luxe. Ainsi, les marques Onefinestay, rachetée par AccorHotels en avril 2016 pour 148 millions d’euros, Squarebreak et Travel Keys vont être rassemblées sous l’enseigne Onefinestay d’ici la fin de l’année.

En marge de ce regroupement, AccorHotels a conclu un accord avec le Français Squarebreak pour contrôler la totalité du capital de la société, qui édite une plateforme de location de villas haut de gamme. L’opération devrait être achevée dans les prochaines semaines. Le groupe hôtelier détenait déjà 49% du capital de Squarebreak depuis février 2016, où AccorHotels avait injecté 3 millions d’euros dans la jeune pousse.

Un accès à 10 000 résidences de luxe 

Le rapprochement des trois plateformes hôtelières sera supervisé par Javier Cedillo-Espin, nommé à la tête de Onefinestay. «Nous sommes très optimistes quant au potentiel de croissance de ce réseau à l’international», indique Javier Cedillo-Espin. Grâce à cette opération, AccorHotels estime que les clients de Onefinestay auront désormais accès à plus de 10 000 résidences de luxe dans le monde.

De cette manière, le groupe hôtelier français entend gagner du terrain sur les terres d’Airbnb, qui est aussi utilisé pour louer des résidences haut de gamme. Sur ce segment d’activité, AccorHotels doit également composer avec la concurrence de la start-up française Le Collectionist, qui a lancé une plateforme de location de logements de luxe entre particuliers.

Lire aussi :

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This