ActualitéStartup

[Actu Emploi] Etude, partenariat et nouvelle plateforme!

Le site Qapa s’associe avec la Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises Paris Ile-de-France, Nicolas Sosnowiez lance le site Quipeut.com et Orange publie une étude sur le travail des femmes dans le numérique. Retour sur ces dernières actualités.

La Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises Paris ile-de-France  (CGPME ) et Qapa.fr viennent d’annoncer un partenariat pour développer, au sein du réseau et des adhérents de la confédération, l’outil spécialiste du matching dédié à l’emploi.

Le site Qapa met en relation les souhaits et compétences des candidats avec les attentes des recruteurs. Fondé sur un algorithme novateur, il permet de matcher en temps réel les demandes des candidats avec les offres des recruteurs et inversement. La société officialisait en juillet dernier une levée de fonds d’1,7 million d’euros.

Selon les deux acteurs, ce partenariat était attendu: « Les dirigeants de PME ne disposent que de peu de temps pour s’occuper du recrutement et ne passent que rarement par les canaux traditionnels, jugés longs et coûteux. De ce fait, les acteurs traditionnels n’accèdent pas à toutes les offres, dont environ 70% échappent aux chômeurs ».

Le nouveau site, Quipeut.com, tout juste lancé en version bêta, vise quant à lui à « institutionnaliser les petits boulots ». Nicolas Sosnowiez, son fondateur, le compare à une « offre de travail collée sur un poteau de quartier ». Le site propose en fait de regrouper toutes sortes de petites annonces postées sur le web par les particuliers et les professionnels dans différentes catégories (voyage, babysitting, leçons, jardinage…) pouvant rendre un service pour une somme comprise entre 5€ et 100€. L’inscription est gratuite, la plateforme prélève toutefois un pourcentage du prix de vente en guise de rémunération.

L’étude MutationnElles 2011, réalisée pour Orange, révèle que le numérique est le premier secteur d’emploi des femmes ingénieures. En 2011, le secteur du numérique (fabrication de matériel électronique et informatique, SSII, télécommunications) emploie 14% des femmes ingénieures, devant l’agro-alimentaire (10,1%) et la chimie (8%). L’écart salarial entre les femmes et les hommes ingénieurs serait en outre le plus faible dans les entreprises du secteur numérique, avec une variation moyenne de 9% d’un sexe à l’autre dans les 3 branches du milieu.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This