ActualitéBusinessRetail & eCommerce

Adidas réduit la voilure sur le retail physique pour miser sur l’e-commerce

Adidas prévoit de fermer des magasins dans les prochaines années afin de se concentrer davantage sur la vente en ligne de ses produits.

« Avec le temps, nous aurons moins de magasins mais ils seront mieux faits », a déclaré Kasper Rorsted, CEO d’Adidas dans une interview accordée au Financial Times. « Notre site Web est le magasin le plus important que nous ayons dans le monde ».

Faire passer les ventes en ligne de 1,6 à 4 milliards d’euros

Le nombre de magasins Adidas devrait légèrement diminuer dans les années à venir a expliqué Kasper Rorsted. L’objectif de la marque à trois bandes ? Plus que doubler ses ventes en ligne. La firme allemande souhaite voir son activité e-commerce passée de 1,6 milliard d’euros l’année dernière à 4 milliards d’euros d’ici 2020. Adidas compte 2 500 magasins dans le monde et 13 000 magasins franchisés monomarques. En 2017, Adidas a enregistré un chiffre d’affaires de plus de 20 milliards d’euros. Ce résultat en hausse de près de 15 % avait été porté par les ventes en Chine, en Amérique du Nord et sur Internet.

Foot Locker va aussi fermer des magasins

Cette annonce intervient après celle de l’entreprise américaine de distribution multi-marques Foot Locker qui prévoit de fermer autour de 110 points de vente aux États-Unis en 2018. Il s’agit de fermer les magasins sous-productifs et d’en ouvrir d’autres plus « sélects » et « prestigieux ». 40 nouvelles ouvertures sont ainsi prévues. Foot Locker doit faire face à l’explosion des ventes en ligne, avec des clients qui achètent directement leurs produits auprès des marques ou encore sur Amazon.

Tags
Plus d'infos

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@frenchweb.fr

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer