ActualitéBusinessTech

Aéronautique: à Toulouse, la suppression de 900 emplois chez Akka Technologies fait réagir

AFP

Quelque 200 personnes se sont rassemblées jeudi près de Toulouse contre un projet de plan social de l’entreprise d’ingénierie Akka, touchée par la crise aéronautique, qui prévoit la suppression de 900 postes de travail. Au milieu d’une majorité de drapeaux rouges de la CGT, les manifestants, dont des représentants d’autres syndicats d’Akka, FO, CFDT et Unsa, ont appelé à la mobilisation, voire à la grève, contre ces suppressions de postes selon eux « inadmissibles », a constaté un journaliste de l’AFP.

Les manifestants s’étaient donné rendez-vous devant les bureaux d’Akka à Blagnac, où sont prévues 800 suppressions de postes sur un total de 2 000 salariés employés dans la banlieue toulousaine. Le groupe d’ingénierie français avait annoncé fin décembre son projet de suppression de 900 emplois et lancé une procédure de consultation des syndicats.

Des négociations entamées

« Je fais partie d’Akka depuis trente ans et je n’avais jamais entendu parler de licenciements économiques », a déclaré à l’AFP Marc Vicens, délégué syndical FO chez Akka. « Nous ne nions pas les difficultés mais nous voyons aussi un lien entre l’arrivée au capital du groupe belge CNP (famille Frère) et ce plan social. On nous expliquait depuis un moment qu’Airbus, dont Akka est un sous-traitant, tirait les prix vers le bas et qu’il fallait délocaliser. Puis l’occasion (le Covid) a fait le larron », a-t-il ajouté.

Dans les négociations entamées avec la direction mi-janvier « nous n’avons pas l’impression de participer à un dialogue sincère », a également regretté M. Vicens. S’exprimant devant les manifestants, Jean-François Tortajada, de la CGT de la Haute-Garonne, a affirmé de son côté que « l’entreprise appartient aux salariés, pas aux actionnaires. Il faut se le mettre dans la tête ! », a-t-il ajouté. Sollicitée par l’AFP, la direction d’Akka n’avait pas donné suite jeudi après-midi.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Akka Technologies
Aéronautique: à Toulouse, la suppression de 900 emplois chez Akka Technologies fait réagir
Brevets télécoms: Ericsson et Samsung règlent un important litige
Bill.com rachète la startup Divvy pour 2,5 milliards de dollars afin de gérer les dépenses des PME
Facebook
Facebook: la suspension de Donald Trump relance le débat de l’auto-régulation des réseaux sociaux
Bouygues Telecom
5G: Bouygues Telecom va recevoir 350 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement
Twitter
Twitter lance une « boîte à pourboires » pour fidéliser les influenceurs
[BOOTSTRAP] Comment les entreprises qui bootstrappent s’adaptent elles à la crise?