ActualitéAmérique du nordBusinessTech

Amazon et Microsoft s’envolent grâce au cloud

Amazon et Microsoft ont annoncé des résultats supérieurs aux prévisions. Une bonne santé portée par les services cloud.

+ 48 % pour le CA de la branche cloud d’Amazon

Amazon a dépassé les attentes des analystes. L’entreprise de Jeff Bezos annonce un bénéfice net de 1,629 milliard de dollars sur les trois premiers mois de l’année 2018 (contre 724 millions de dollars un an plus tôt). Le chiffre d’affaires de la firme de Seattle a quant à lui atteint 51,04 milliards de dollars, soit une hausse de 43 % sur un an.

Et surtout, Amazon a vu le chiffre d’affaires de sa branche cloud augmenter de 48 % pour atteindre 5,4 milliards de dollars. Les services cloud de sa filiale Amazon Web Services (AWS) (AWS) lui assurant des marges élevées. Le bénéfice opérationnel d’AWS a augmenté de 57 % à 1,4 milliard de dollars. « AWS a eu l’avantage d’avoir été créé sept ans avant les concurrents, déclare Jeff Bezos, le CEO d’Amazon dans le communiqué. Et l’équipe n’a jamais ralenti ses efforts depuis ».

En ce qui concerne son service Prime, l’entreprise a annoncé qu’elle allait augmenter de 20 euros le prix de l’abonnement annuel, le faisant passer à 119 dollars. Une hausse qui peut représenter mécaniquement jusqu’à 2 milliards de chiffre d’affaires par an sans expédier un seul produit, pour ce service qui a dépassé les 100 millions d’abonnés dans le monde.

Les prévisions globales du deuxième trimestre

Pour le second semestre, Amazon prévoit un bénéfice opérationnel se situant entre 1,1 milliard et 1,9 milliards de dollars. Du côté des ventes, l’entreprise table sur une augmentation de 34 % à 42 %, pour atteindre entre 51 et 54 milliards de dollars.

+ 93 % pour les ventes d’Azure

De son côté, Microsoft affiche des résultats légèrement supérieurs aux estimations des analystes. Et l’entreprise a pu encore compter sur ses activités cloud. Ainsi, Azure, sa plateforme informatique à distance, concurrente d’Amazon Web Services (AWS), a vu ses ventes augmenter de 93 % sur les trois mois à fin mars, troisième trimestre de l’exercice fiscal 2017-2018.

La division productivité et process de Microsoft pour les entreprises et qui comprend Office 365 a quant à elle atteint 9 milliards de dollars, soit une augmentation de 17 %. Au global, le chiffre d’affaires de l’entreprise a connu une hausse de 16 % à 26,82 milliards de dollars. Le bénéfice net se situe à 7,42 milliards de dollars, contre 5,49 milliards l’année précédente.

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Amazon et Microsoft s’envolent grâce au cloud
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Retail: à l’approche des fêtes, quelle réponse face à l’évolution des tendances d’achats?
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch