Actualité

[Analytics] New Relic boucle un tour de table de 80 millions de dollars et vise une IPO

L’outil de gestion d’application New Relic vient de boucler une levée de fonds de 80M$ auprès de Insight Venture Partners, Dragoneer Investment Group, Passport Ventures, Benchmark Capital, Trinity Ventures, Tenaya Capital, et Allen & Company, rapporte le site VentureBeat.

new relic
Fondée en 2008 à San Francisco, New Relic propose aux entreprises un tableau de bord en mode SaaS pour la surveillance et la gestion de leurs applications web et mobiles, en temps-réel. Il revendique à ce jour 35 000 clients actifs donc 5 000 abonnés au service premium.

Cette augmentation de capital, qui valorise la start-up 750M$, va lui permettre d’améliorer son outil phare et d’exploiter les données issues de ce mentoring.  Elle prévoit également de recruter entre 300 et 400 employés supplémentaires avant la fin de l’année 2013 et d’ouvrir au moins un bureau européen.

Cité par Venture Beat, Lew Cirne, Directeur Général de New Relic, explique : « Le marché de la gestion informatique est très concurrent. Nous souhaitons aujourd’hui que New Relic soit au marché du monitoring ce que Salesforce est au CRM. » Ce dernier envisage une entrée en bourse pour New Relic, dans un avenir proche. Il déclare ainsi la guerre aux acteurs historiques que sont BMC, CA Technologies, IBM et Hewlett-Packard.

New Relic entre en concurrence quasi-directe avec les startups AppDynamics, MSP Mentors ou encore Extrahop Network. La première a d’ailleurs levé 86,5M$ fin janvier et prévoit également de faire une IPO.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Analytics] New Relic boucle un tour de table de 80 millions de dollars et vise une IPO
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Malgré son éviction par Apple et Google, Fortnite génère toujours plus de revenus
[DECODE Brésil] La FinTech et l’e-commerce défient la pandémie en Amérique latine
Copy link